Kiss and Tell [PV] - Terminé

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mar 13 Mai - 22:36

À ça il n’avait pas pensé. Parce qu’il connaissait assez Rory pour savoir qu’elle était souvent bien trop gentille. Jess avait déjà eu, par le passé, le droit de profiter de cette gentillesse extrême qui l’empêchait souvent d’être aussi énervée qu’elle aurait voulu l’être. Alors non, il n’avait pas pensé une seconde qu’elle puisse être en froid avec Logan, même s’il avait pas toujours été clean, même si c’était un crétin de première, même s’il la laissait littéralement à la rue. Pourtant, dès qu’elle s’éveilla il comprit qu’elle n’avait aucune envie de répondre. Il se contenta de lui sourire, pour lui montrer qu’il était là, quoi qu’il arrive. La suite lui confirma deux choses.
Premièrement qu’elle était bien contrariée, même passablement agacée par l’homme à qui elle parlait. Ce qu’il n’arrivait toujours pas croire, d’ailleurs. On pouvait dire sans mentir qu’il en était plutôt satisfait. Logan ne méritait pas l’amitié de la jeune femme, pas même qu’elle le regarde ou pense à lui, il ne méritait vraiment rien d’autre qu’un poing dans la figure. Malgré tout il en était aussi attristé, parce que même sorti de sa vie, même à des milliers de kilomètres d’ici il arrivait à la toucher, à la faire souffrir. Rien que pour cela il méritait qu’on lui remette les idées en place.
Ensuite, les événements lui confirmèrent quelque chose qu’il savait déjà. Il ne savait pas de quoi ils parlaient, mais il voyait bien les réactions de la jeune femme. Logan était un irrattrapable crétin. Et en cet instant il se sentait bien impuissant. Il s’était rapproché à nouveau d’elle, il avait à nouveau passé son bras autour d’elle, il la caressait autant que possible… Mais il savait bien que c’était totalement insuffisant. Il détestait cette impression de ne pouvoir rien faire, la nette sensation que la situation lui échappait – d’autant qu’il ne savait toujours pas ce qu’il se passait – mais il savait qu’il devait prendre son mal en patience. Il la laissa donc finir, aussi calmement que possible. Il se devait de rester serein, parce que s’énerver n’arrangerait rien et que plus il était placide plus il pourrait la réconforter… Et elle semblait en avoir besoin.

Elle raccrocha enfin et c’est avec douceur et tendresse qu’il s’approcha au possible d’elle.


« Je peux faire quelque chose ? »

Il aurait voulu lui demander, plutôt, ce qu’il se passait, mais allait au plus pressé. Elle lui expliquerait certainement, en attendant il préférait l’aider qu’assouvir sa curiosité.
C’est alors qu’une phrase lui revint en mémoire, une phrase à laquelle il n’avait jusqu’à présent pas vraiment fait attention, soucieux qu’il était. Elle lui avait dit qu’elle était là toute la semaine… Qu’elle avait pris des congés aussi, d’ailleurs… Ce qu’il ne savait pas et lui donnait envie de passer tous les jours ici jusqu'à ce qu’elle emménage chez lui. Mais ce n’était pas le plus important, elle était là toute la semaine. Pourquoi Logan avait-il besoin de cette information ? Il comptait la voir ? Il détestait l’idée… Mais ne se voyait pas non plus jouer les chaperons. Enfin, si c’était bien cela il ne pouvait définitivement rien faire. Il ne comprenait pas pourquoi il aurait eu besoin de la voir, il lui prenait l’appartement, ça ne suffisait pas ? Il ne pouvait pas cerner ce garçon et il en était réellement agacé.
Enfin, là n’était toujours pas le plus important pour l’instant. Il attendait une réponse de la jeune femme, il aviserait après et pesterait quand il serait parti.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 5:32

Les douces caresses de son compagnon l’avaient aidé à tenir tout le long de cette conversation plus que désagréable…et il osait demander s’il pouvait faire quelque chose ? Il avait déjà tant fait. Forçant un léger sourire, elle vint déposer un léger baiser sur ses lèvres. En quel honneur ? Pour le remercier, le remercier d’être là à ses côtés, le remercier de l’aimer, le remercier d’être lui. Puis, s’éloignant, elle prit une profonde inspiration, suivie d’un long soupire.

-Il m’envoie sa…fiancée…il veut qu’elle puisse visiter le loft et savoir et réfléchir à l’aménagement avant qu’il ne débarque à son tour…

Car oui, Logan déménageait lui aussi à New York…si cette nouvelle n’aurait pas dû affecter Rory, elle n’en avait pas moins d’effets sur elle…savoir son ex…dans la même ville qu’elle…après tout ce qui s’était passé…ça la perturbait énormément… ! Non pas qu’elle l’aime encore ou redoute que la flamme ne renaisse…ça non, elle était fixée là-dessus depuis bien longtemps. Non…elle avait juste peur du pouvoir du jeune homme sur sa personne…il allait encore la faire souffrir à coup sûr… et elle n’aimait pas ça… !

Une de ses mains vint se poser sur la joue de Jess, elle caressa doucement sa peau avant de sourire, cette fois-ci plus sincèrement. Il semblait inquiet…il n’avait pas à l’être. Dans la tête de la jeune femme, ils étaient ensemble à présent et, de plus, ce n’était certainement pas Logan qui les séparerait…ou du moins, pour elle, s’était tout à fait limpide. Maintenant, il y avait peut-être un risque que Logan n’énerve trop Jess le cherchant jusqu’à le faire craquer…et peut-être une fois cet instant arrivé que Jess déciderait de la laisser…Mais elle n’y croyait pas vraiment. Jess et elle s’étaient retrouvés et personne, pas même ce blondinet, ne pourrait les séparer.


-Elle va passer cette semaine…

Un nouveau soupire. Elle n’avait aucunement envie de voir la nouvelle conquête de son ex. Elle redoutait particulièrement de devoir la recevoir seule…si Jess avait été là, elle aurait été plus forte que jamais, mais il ne le serait pas car il fallait voir les choses en face : Il avait une vie, un travail, une femme et tout un tas d’obligations et elle ne pouvait pas décemment lui demander de venir la soutenir dans cette épreuve sachant tout cela.

Elle retira ensuite sa main de la joue de son ami, soupira une nouvelle fois à la perspective de se retrouver avec la nouvelle Madame Huntzberger. Elle se laissa tomber contre le dossier du canapé avant de retourner son regard vers le beau jeune homme.

Logan venait de gâcher le plus doux des moments qu’ils n’avaient partagé depuis longtemps…et à présent elle était certaine que son compagnon allait lui annoncer qu’il voulait rentrer et ça se comprenait…la tendresse…les caresses...les baisers…tout cela s’était certainement évanoui de ses pensées avec l’appel qu’elle venait de recevoir… ! De plus Jess semblait toujours aussi inquiet. Elle se devait de le rassurer. Elle força un léger rire avant de s’exprimer, essayant d’être le plus sincère possible.


-Mais ne t’en fais pas, je suis sûre que tout ira bien.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 10:24

Ce n’était donc pas à lui qu’elle devait avoir à faire mais à sa fiancée. Cette simple pensée le rassura un peu. Il fallait avouer que plus il savait les contacts entre Logan et eux rares, et mieux il se portait.
Cependant, dans un premier temps, il ne comprit pas en quoi cela affectait tant Rory. Il pria intérieurement pour qu’il n’y ait que l’orgueil qui parle, l’orgueil d’avoir été remplacée. Car s’il y avait plus… La jeune femme avait une fâcheuse tendance à toujours se remettre avec ses ex, elle l’avait fait avec Dean – Jess l’avait appris de Luke qui n’avait jamais perdu une occasion de lui prouver qu’il devait laisser tomber – et à présent c’était à son tour. Il redoutait que ne vienne celui de Logan.
Puis il rationnalisa un peu. Ils ne pourraient certainement pas connaître les sentiments entre Rory et Logan, par contre il connaissait le personnage. Il savait très bien à quel point le blond était souvent désagréable. Il agissait souvent comme si tout le monde était à ses ordres, comme si tout lui était dû. Il avait pris Rory pour une agente immobilier, Jess pouvait comprendre que ce ne soit pas spécialement agréable.

Cependant, à mesure qu’elle parlait, la jeune femme retrouvait des couleurs. Elle commençait à lui sourire plus franchement. Et il préférait cela.
D’autant qu’à son tour, le jeune homme commençait peu à peu à se calmer. Il était toujours profondément en colère contre Logan, et profondément inquiet pour son amie, mais cette dernière semblait aller mieux et la nouvelle était gérable. Si Logan avait fait le déplacement en personne Jess n’aurait rien pu y faire. Il n’avait clairement aucune envie de se retrouver face à lui, et il savait que la situation aurait pu dégénérer assez rapidement. Mais s’il ne s’agissait que de la nouvelle fille de Logan il pourrait y arriver. Il viendrait – car il ne voyait pas les choses se passer autrement – et il soutiendrait Rory. Personne n’avait donc quoi que ce soit à craindre.
Il hocha doucement la tête à sa pénultième remarque.


« Tu me diras quand. »

La jeune femme avait l’air passablement épuisée par ce qu’il venait de se passer. Elle s’était laissée tomber doucement sur le canapé, ce qui l’avait sensiblement éloigné de lui. Il prit donc à nouveau appui sur le dossier dans le but de se rapprocher d’elle à nouveau. Plus que tout il désirait lui montrer qu’elle n’avait pas à s’en faire, qu’il était là et qu’il serait toujours là, malgré tout ce qu’il pouvait se passer. Même dans les moments les plus durs de leur relation, même lorsqu’elle l’avait profondément blessé il aurait été là pour elle si elle en avait eu besoin. Alors, maintenant qu’ils étaient à nouveau ensemble rien ne l’empêcherait de faire son possible pour l’aider. D’ailleurs, même si finalement il ne la choisissait pas – cette simple pensée eue le don de serrer son cœur – il serait toujours à ses côtés, prêt à prêter main forte… C’est elle qui, à ce moment, ne voudrait certainement plus de lui. Mais ils n’en étaient pas encore là, et rien ne servait de se triturer les méninges à ce sujet pour le moment.
À nouveau elle parla, s’efforçant de le rassurer. Ce n’était pas lui qui devait l’être, mais elle. Lui ne serait en paix que lorsqu’il serait sûr qu’elle allait mieux. Ce qui ne l’empêcha pas d’acquiescer avec conviction. Bien sûr que tout irait bien, il ne pouvait en être autrement, et il serait là pour faire en sorte que les choses se passent au mieux.


« Je viendrais m’en assurer. »

Il lui sourit doucement avant de déposer un court baiser sur ses lèvres. Il avait dit cela avec humour, et sa phrase était un peu trop catégorique – car après tout si Rory préférait qu’il ne vienne pas il ne pourrait pas y faire grand-chose. Mais il n’en était pas moins sincère. D’une façon détournée il essayait de lui faire comprendre qu’il aimerait être présent. Ne lui restait plus qu’à trouver une excuse pour justifier cette envie autrement que par le besoin qu’il avait de la soutenir. Ce n’était pas mince affaire.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 11:43

Sa seule pensée à cet instant fût qu’elle aimait le plus incroyable des hommes de cette terre et alors qu’il s’éloignait après l’avoir furtivement embrassé, elle s’avança afin d’embrasser ses lèvres une fraction de seconde en plus. Il devait lire en elle pour avoir réussi à dire exactement les mots qu’elle voulait entendre…il serait là.

Aussitôt cette idée la rendit bien plus détendue. Jess serait à ses côtés. Ainsi elle n’aurait rien à craindre de la nouvelle fiancée de Logan. Oh non pas qu’elle ait pu la croire diabolique, non…mais elle devait avouer une certaine appréhension à l’idée faire sa connaissance dans de telles conditions… ! Logan avait certainement dû lui expliquer qui elle était…et lui dire des tas de choses bien méchantes sur elle… !

Déjà Jess attirait à nouveau son attention. Il la regardait d’une telle façon, elle sourit, amusée, avant de prendre un air faussement anglais


-J’ai…quelque chose sur le visage ??

Sa main partait déjà à la recherche de la sienne main pour la prendre délicatement. Elle n’aimait pas être dévisagée d’ordinaire mais, avec Jess, tout était différent. Son regard devait être connu comme étant la 8ème merveille du monde. Il était intense, il était profond, et son propriétaire pouvait faire passer n’importe quel message en l’espace de quelques secondes. En l’occurrence…actuellement, elle aurait pu mettre sa main au feu quant à la signification de ce regard…il l’aimait.

Elle rougit légèrement avant de se reprendre d’un éclaircissement de gorge. Si elle n’y prêtait pas attention, un regard pareil pourrait lui faire perdre toute notion du bien et du mal…du permis et de l’interdit. Donc elle ne pouvait pas se laisser distraire à ce point.

La nuit semblait être définitivement tombée au dehors et la fenêtre ouverte avait rafraîchissait la pièce petit à petit au point que la belle en venait presque à frissonner, mais elle ne se lèverait pas pour la fermer, pour la simple et bonne raison que leurs corps ne devaient plus être séparés… ! Elle savait que son départ était imminent, Lena devait s’inquiéter pour lui…si elle avait été Lena elle serait inquiète de ne pas le voir rentrer… ! D’accord, Jess était un homme…mais cela n’empêchait pas de s’inquiéter pour la personne que l’on aime une fois la nuit tombée.

Elle se rapprocha de lui, vint se pelotonner tout contre lui dans un profond soupire. Elle allait devoir lui dire ce qu’elle ne voulait pas lui dire mais…peut-être n’avait-il pas conscience de l’heure tardive et du fait que sa femme l’attendait certainement… !

-Tu devrais rentrer…tu ne crois pas ?

Elle s’empressa de préciser qu’elle n’en avait pas du tout envie. Elle devait être raisonnable pour eux deux…même si elle aurait aimé qu’il reste ici encore…quelques minutes…quelques heures…ou mieux…quelques jours… !

Mais bientôt…très bientôt, ils n’auraient plus besoin de se séparer une fois le soir arrivé car, très bientôt…elle vivrait avec eux…et à ce moment-là…elle souffrirait le martyr…tous les soirs ce ne serait plus elle qu’il câlinerait…mais Lena…et probablement sous ses yeux… ! C’est pour cela qu’elle voulait profiter le plus possible de sa présence tant qu’ils n’étaient encore que tous les deux car…les choses allaient bientôt prendre une autre tournure…

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 12:47

Voilà qui était réglé. Elle ne semblait pas vouloir le contredire, et cette nouvelle semblait même l’avoir détendue. Il était heureux d’être arrivé à la calmer en si peu de temps, en faisant si peu d’efforts. Car au final, il n’avait fait qu’exprimer ce qui, pour lui, était d’une logique imparable : elle avait besoin d’aide, il serait là, quoi de plus naturel ? S’il ne lui en fallait pas plus il n’y était pour rien. À son tour il finit donc de se détendre. S’il était toujours en colère il continuait à penser qu’il valait mieux qu’il l’exprime lorsqu’il serait loin d’ici. Lena allait encore en entendre parler, c’était certain. Mais cette dernière ne le prenait pas trop mal, au contraire, déjà elle avait l’habitude d’entendre parler de Rory en long en large et en travers, ensuite elle était plutôt heureuse lorsqu’il consentait à parler de ce qu’il ressentait. Ça avait beau être un sujet anodin pour elle, elle l’écoutait avec un intérêt sans faille.
D’ailleurs, il ne s’était jamais demandé ce que pouvait en penser Rory. Lena lui avait bien dit qu’elle avait beaucoup entendu parler d’elle, mais il n’était pas sûr qu’elle saisisse à quel point. Elle connaissait Rory presque aussi bien que Jess et elle aurait pu parler de la majeure partie de sa vie comme si elle l’avait vue de ses propres yeux. Il n’avait jamais pensé que la journaliste referait partie un jour de sa vie et de ce fait il s’était encore moins gêné pour tout raconter à sa nouvelle compagne. Mais maintenant il se rendait bien compte que ce n’était pas vraiment des plus futé. Cela aurait pu gêner Rory, bien qu’il n’ait jamais parlé d’elle en mal. Enfin, il était de toute façon bien trop tard maintenant pour faire marche arrière. À présent qu’ils allaient vivre une semaine les uns sur les autres il espérait simplement que la blonde ne serait pas trop indiscrète.

Perdu ainsi dans ses pensées il n’en oubliait pas moins la jeune femme qui lui faisait face. Il ne se lassait pas d’admirer sa beauté. Elle était captivante. À tel point qu’il avait un mal fou à détourner le regard d’elle, quand bien même ils auraient été cinquante dans cette pièce. Il avait tout le mal du monde à poser son regard ailleurs que sur la perfection de son visage, l’envoutement de ses yeux, la brillance de son sourire.
Ce qui, étrangement, le ramena à nouveau à Stars Hollow, et pas n’importe quel jour, pas n’importe quelle date, une des plus importante de sa vie, celle du Marathon de danse. Il devait avouer que ce jour là il avait tout fait pour la pousser à bout, et il s’était plutôt pas mal débrouillé. Quoi qu’il en soit il lui avait fait remarqué que pour être certaine qu’il la regardait sans arrêt elle ne devait pas arrêter de le regarder non plus. Tant bien que mal elle avait cherché à se défendre, prétextant qu’il s’agissait là de mouvements réflexes, mais que lorsqu’elle décidait de regarder quelqu’un ce n’était pas lui, mais Dean. C’est avec plaisir que Jess avait alors rebondi, résumant la situation : il fallait qu’elle se force à regarder son copain, alors qu’elle le regardait naturellement lui. Aujourd’hui, la situation était inversée mais il comprenait mieux que jamais ce qu’avait dit la jeune femme. Lui aussi était irrémédiablement attiré à elle, son corps comme son regard ne tendait que vers elle, et même s’il en aimait toujours une autre il était bien difficile de détacher ses yeux de la charmante Gilmore. Ce qui promettait encore des moments épiques.
La jeune femme le tira doucement de ses réflexions en parlant. Il ne put qu’en sourire.


« À part des yeux, un nez et une bouche, tu veux dire ? »

Certes, il se moquait gentiment d’elle, mais quelque part elle l’avait bien cherché. Elle savait pertinemment ce qui le poussait à la regarder de la sorte. D’ailleurs, son regard ne pouvait tromper personne, surtout pas elle.
Il savait à quel point un regard si perçant, un regard qui n’en perdait pas une miette pouvait être perturbant et troublant. Lui-même se trouvait plutôt gêné lorsqu’il sentait qu’elle le regardait avec trop d’insistance. Mais c’était catégoriquement plus fort que lui. D’autant qu’il voulait profiter des rares moments où il faisait encore un peu ce qu’il voulait. Car bientôt, lorsqu’elle serait chez eux… Il devrait faire le maximum pour éviter ce genre de regard. Il pouvait l’observer, l’épier, la regarder avec indulgence, bienveillance et tendresse… Mais certainement pas avec tout l’amour qu’il y mettait à l’heure actuelle. Il ne s’agissait, à la base, de rien de plus qu’une amie – très très très proche – qui venait s’installer chez sa petite amie, mais plus le temps passait et plus cela se transformait en vrai casse-tête. Il ferait clairement mieux de passer la semaine enfermée dans son bureau sans même sortir pour prendre ses repas. Mais si c’était la décision la plus sage elle aurait eu l’air suspecte et était totalement intenable.

Il la prit doucement contre lui, appréciant la simplicité de leur étreinte, leur douceur aussi.
Une fois encore elle se faisait la voix de la raison, en lui disant qu’il ferait mieux de partir. Il aurait dû commencer à y penser effectivement… Mais il n’avait pas la moindre envie de bouger, et le temps n’arrangerait pas ses affaires, il le savait. Il se contenta alors de la serrer plus fort, pour lui signifier sa répugnance à bouger de l'endroit exact où il se trouvait.
Cependant, il ne devait pas partir tant qu’il n’avait pas réglé certains points. Avec douceur il entreprit de caresser ses cheveux tout en répondant.


« T’as beaucoup d’affaires à déménager ? »

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 13:30

A nouveau ces étreintes…ces caresses…Elle était si proche de lui, elle aurait tant aimé ne pas être aussi tentée…et pourtant…pourtant alors que l’étreinte du jeune homme se faisait plus possessive, Rory n’avait qu’une pensée en tête…une idée qu’elle avait tant bien que mal tenté de faire taire en vain avant l’appel de Logan… ! A nouveau à son contact elle ne pouvait s’empêcher de s’imaginer à nouveau, dominant le corps musclé, l’embrassant avec tendresse bien que le désir de faire plus ne soit pas loin…Mais elle ne pouvait pas…et encore une fois elle tenait bon. Cependant son visage se comporta en traitre l’espace d’un instant…sous l’impulsion de cette pensée refoulée, elle baissa le regard, mordillant le coin de sa lèvre inférieur pour tenter de se faire changer d’avis… !

Elle le remarqua à temps – semble-t-il – pour qu’il n’ait rien remarqué. Déjà elle se forçait à penser à autre chose...son départ, elle pouvait se concentrer là-dessus. Et déjà l’idée de se retrouver près de lui était bien moins insupportable… !! Elle soupira alors que les bras de la belle entouraient à présent le corps parfait de son amant, se reposant à nouveau tout contre lui.

Puis il parla…quelle étrange question, elle releva son regard vers lui, réfléchissant à la question. A vrai dire, il n’y avait rien qui lui appartenait ici…Logan avait gentiment tout offert à Rory… ! Ainsi, les draps…le linge…la vaisselle…les meubles…tout ici lui appartenait à l’exception de…la bibliothèque…et de tous les livres qu’elle contenait.

Elle eut un air ennuyé. Effectivement, il fallait qu’elle se dépêche et trouve un dépôt ou entreposer ses livres et ce meuble.


-Ma valise…tout simplement…et…pour le reste je me débrouillerai…

Elle sourit en haussant les épaules.

-Après tout il n’y a qu’une 100aine de livres…mais je verrai ça plus tard…pour l’instant…

Elle ne voyait pas trop ou il voulait en venir et à vrai dire cela lui importait peu...le temps était compté, il serait bientôt de retour dans les bras de sa fiancée...! Rory était navrée…mais elle n’y tenait plus et ce serait bientôt trop tard...alors...

-Ne bouges pas…d’accord…

Elle le défia du regard, avant de se redresser, et de venir tout près de son torse…un doux sourire aux lèvres, bien que son regard le supplie de ne pas la rejeter, Rory vint ensuite passer une de ses jambes de chaque côté de ses hanches, se retrouvant ainsi dans la position qu’elle avait en tête depuis déjà bien trop longtemps… ! Jaugeant son regard, elle ne sut trop dire s’il appréciait…ou allait tout bonnement la remettre à sa place…Mais elle aurait au moins pu réaliser sa pensée…et ce fut dans le plus tendre des baisers, alors que l’une de ses mains glissait dans sa nuque, qu’elle l’embrassa, intensifiant par se geste sa supplique de la garder ainsi contre lui…

Elle esperait qu'il comprenne son envie...qu'il se rende compte qu'il n'y avait là rien de déplacé que ce n'était qu'une position bien plus confortable pour profiter l'un de l'autre encore quelques instants...Elle voulait seulement goûté à un peu plus de...plaisir...et après tout, la définition du plaisir était dépourvue de toute ambiguité si elle s'en souvenait bien...cela devait donner quelque chose...comme ceci :

Le plaisir est chez l'être vivant une sensation agréable et recherchée.Le plaisir a un grand nombre de termes plus ou moins synonymes (contentement, volupté, satisfaction, délices, régal, jubilation…) qui désignent des variétés plus ou moins subtiles de l’expérience
.

Si ce n'était pas la définition même de l'instant qu'ils partageait actuellement...car elle ne faisait après tout que rechercher cette sensation agréable,,,ce contentement dans la plus tendre des voluptés, les délices les plus coupables, dans le but seul de la jubilation...! Smile

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 15:19

Le jeune homme, de son côté, profitait pleinement de la présence de sa compagne. Ces moments étaient trop courts, trop rares, chaque seconde en devenait plus précieuse. Il aimait l’impression que plus rien d’autre ne comptait que ses yeux bleus et la sensation qu’à ses yeux il n’y avait que lui. Il profitait de l’idée fausse que rien ne les séparerait, qu’ils étaient déjà entièrement l’un à l’autre. Si bien qu’il en avait oublié qu’il avait envie de plus, comme il avait oublié qu’elle n’était qu’une partie de sa vie.
D’autant qu’il était préoccupé. Logan, le déménagement, Lena… Bien qu’il n’en laisse rien paraître il commençait, à nouveau, à en avoir plein la tête. Bientôt, il n'aurait plus la possibilité de réfléchir à rien, ou presque, il le savait. La vie était bien trop mal faite, il n’y avait pas moyen d’être tranquille deux minutes. Tant pis, il s’accorderait ce droit quand même. Le sujet Logan était plus ou moins réglé, celui du déménagement commençait à peine – mais s’ils ne le terminaient pas ce soir, il remettrait volontiers cela à plus tard – quand à Lena, elle attendrait. Justement, Rory répondait à sa question, qui avait dû lui sembler venir un peu hors propos. Effectivement, si lui y pensait depuis un bon moment déjà elle n’était définitivement pas dans sa tête, et si elle n’avait pas pu suivre le cheminement de ses pensées cette question arrivait un peu comme une fleur.
Il allait lui répondre, qu’ils emporteraient les livres, qu’il leur trouverait bien une place, s’il n’y avait que ça. Mais surtout qu’il viendrait la chercher en voiture – car c’était là qu’il voulait en venir. Cependant, elle ne lui en laissa pas le temps. À peine avait-elle fini sur ce sujet qu’il vit qu’elle avait autre chose en tête, quelque chose de bien différent.
Sur ses ordres il ne bougea pas d’un millimètre et la laissa faire. Il sentait à quel point elle priait qu’il ne la rejette pas, et pour tout dire ce n’était pas vraiment dans ses plans. Il la laissait tout bonnement maître de la situation, attendant de voir ce qu’elle avait encore bien pu inventer. Finalement, elle ne fit que concrétiser l’envie qu’il avait lui-même depuis de longues minutes – peut-être même des heures, qui sait, le temps passe étrangement dans ce petit appartement.

Elle se serait présentée en déshabillé qu’elle ne lui aurait pas fait plus d’effet. Elle avait peut-être eu envie de faire cela de façon totalement innocente… Elle espérait peut-être qu’il ne voit là-dedans rien de déplacé. Mais c’était bien trop lui demander que de lui demander de voir les choses ainsi. Elle était bien trop sexy dans cette position, il voulait bien tout faire pour se battre contre ses envies, essayer de lui montrer qu’il n’y pensait pas tant que ça… Il n’en restait pas moins que, si, il y pensait, et que ce n’était pas en se comportant de la sorte qu’elle l’aidait. Il ne lui en voulait pourtant pas une seule seconde, trop content d’apprécier leur proximité retrouvée.
Sa première réaction fut de poser ses mains sur les hanches si parfaites de la jeune femme, tout en prolongeant le baiser qu’elle lui prodiguait. Mais bien vite ses mains furent insatisfaites de leur place. L’une d’elle remonta doucement jusqu’à ses reins alors que descendait jusqu’à retrouver les fesses de la jeune femme.

Pourtant, il se devait d’essayer de se calmer. En premier lieu parce qu’il ne résisterait pas longtemps à ce rythme là, ensuite parce qu’elle était arrivée en toute amitié. Il s’était très certainement laissé emporté, et elle ne tarderait certainement pas à se rendre compte de l’effet qu’elle lui faisait s’il ne reprenait pas la maîtrise de lui-même.
Oui, elle était arrivée en toute amitié, leur baiser n’était pas des plus passionné, mais Jess le trouvait cette fois plus lascif que tendre. Elle n’avait vu là que le moyen de se rapprocher de lui, là où lui voyait clairement un appel à la tentation. En dehors de son esprit malade il n’y avait donc aucune invitation à la luxure. Il était parfois bien trop sensible, bien trop humain. Et il devait rectifier le tir.
Ceci étant dit, il ne comptait nullement la repousser, il était bien trop bien en cet instant pour y penser une seule seconde. Ils flirtaient avec les limites, comme bien souvent, mais c’était naturel puisqu’ils voulaient tant profiter au maximum de ce que l’autre était autorisé à donner. Il devait donc se calmer puisqu’il ne comptait pas bouger, pour ne pas la mettre mal à l’aise – il ne manquerait pas qu’elle culpabilise en plus – autant que pour éviter à la situation de lui échapper.
Déjà, sa respiration s’accélérait sensiblement. Sans jamais la lâcher ou permettre à leurs lèvres de se séparer il laissa sa tête glisser quelque peu vers l’arrière alors qu’il fermait les yeux. Il fallait qu’il pense à autre chose que ce corps si parfait et si séduisant qui le dominait à présent… Ce n’était clairement pas gagné.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 16:09

hj: oops...je crois que je me suis encore emballée et je suis pas sure que ça veuille dire qqch...
____

Si elle avait pu... si elle avait su comment combattre cette envie si forte avant de ne la réaliser, elle l’aurait fait… ! A présent qu’elle le dominait…elle se rendait bien compte que bien que leur proximité soit un pur délice…l’idée en elle-même était plus que mauvaise… ! Déjà son corps appelait à se retrouver un peu plus près de celui de son amant qui, de son côté, venait de poser à nouveau ses mains sur elle. Elle ne put retenir un frisson alors que la chaleur de ses caresses se propageait sur son corps. Définitivement elle aurait dû y réfléchir plus tôt car à présent…tant Jess que Rory aurait bien du mal à retrouver leur calme.

Il quittait à présent ses lèvres pour rejeter sa tête en arrière…signe sans contestation possible que lui aussi avait bien du mal à garder les idées froides… ! Elle en était désolée, elle n’aimait pas le torturer…mais…elle en avait eu tant envie…tant besoin…ça avait été tel une pulsion, elle n’avait pu contrôler son corps et à présent il était trop tard…le feu était allumé et l’un comme l’autre jouait dangereusement avec… !

Se penchant lentement, pressant son corps contre le sien afin d’atteindre sa joue, elle embrassa doucement la chaire, un regard navré dirigé vers lui. Elle aurait aimé lui dire qu’à présent il pouvait bouger, la repousser, s’en aller mais le « mal » était déjà fait…déjà la respiration du jeune homme s’était accélérée à l’unisson de celle de Rory.

Elle se sentait tellement désolée de lui avoir imposé cela…mais après tout, il aurait pu la repousser s’il l’avait vraiment voulu…il ne l’avait pas fait… ! Toujours aussi proche de lui, elle déposa un autre baiser à la commissure de ses lèvres, toujours avec cette douceur…avec cette volupté qu’elle voulait instaurer entre eux… ! Pour elle nul besoin d’aller plus loin, elle ne voulait que ses mains sur son corps, ses lèvres sur les siennes et la tendresse que Jess lui avait demandé… !

Il semblait…tendu, du moins son corps l’était…la position dans laquelle il se trouvait le rendait peut être mal à l’aise ? Alors qu’elle se détachait à présent de ses lèvres, se redressant légèrement, elle hésita à lui dire à nouveau qu’il pouvait y mettre fin à chaque instant,…mais le moment était si plaisant…elle ne voulait en aucun cas le quitter…même si cela était purement égoïste… ! Dans quelques minutes…quelques heures…il serait de retour chez lui et elle n’aurait plus que ces doux souvenirs pour s’endormir sans aucune larme… !!

Elle le regarda, lui relevant légèrement la tête à l’aide de sa main posée dans sa nuque.


-Tu…

Non, lui proposer d’arrêter revenait à se punir elle-même…il se savait libre, il pouvait la repousser…elle ne le prendrait pas mal…

-Tu n’as pas à te forcer…

Ces mots avaient un double sens subtil, raison pour laquelle elle les avait choisir. Il était certain qu’il n’avait pas à se forcer à garder cette position…mais il n’était pas forcé non plus à faire quoi que ce soit…il n’avait pas à réagir autrement que lorsqu’ils étaient debout, dans les bras l’un de l’autre, à se câliner et s’embrasser tendrement…elle ne lui demandait pas plus, vraiment… ! Tout ce qu’elle avait voulu était d’être plus proche de lui encore que leurs chastes étreintes de la soirée… ! Elle avait besoin de sentir son corps se mouvoir sous le sien…même si ce n’était que sous l’effet de sa respiration… !!!

Elle s’humidifia les lèvres avant de baisser la tête pour poursuivre. Elle n’avait pas voulu le dire mais le manque de réaction de Jess semblait l’y forcer…raison pour laquelle, à contrecœur, elle clarifia ce point qui allait tout changer…


-Si tu préfères,…tu peux aussi y mettre fin…

Elle cherchait des réponses dans le regard électrifiant de son âme sœur. Mon dieu pourquoi Lena devait-elle exister ? Enfin…elle pouvait exister elle n’avait rien fait de mal au contraire, elle avait aidé Jess à remonter la pente…à ne plus l’aimer…à l’oublier…En un mot elle l’avait rendu heureux et pour cela jamais elle ne pourrait assez la remercier.

Mais elle aurait aimé que les choses se passent autrement… comme dans ce film… « le nouveau monde » qu’elle avait vu avec Lorelai il n’y avait pas longtemps… ! Il racontait la véritable histoire de la princesse Pocahontas et, comment, après la disparition de John Smith, elle avait lentement refait sa vie avec un autre – John Rolfe. Cela avait été si difficile pour la princesse, et Rolfe avait su lui redonner le goût à la vie. Mais un jour Smith était revenu et…avait prononcé cette phrase à l’attention de Rolfe « Merci d’avoir veillé sur elle en mon absence » … !!!

C’était exactement la situation actuelle. Jess était la princesse …elle était Smith et Lena était Rolfe…et elle lui était très reconnaissante mais…elle ne rêvait que d’une seule chose, lui sortir cette même réplique…la remercier de tout ce qu’elle avait fait pour Jess et de l’amour qu’elle lui avait offert…mais Rory voulait récupérer sa place…la place qui lui reviendrait dans cette vie comme dans toute autre…sa femme.

Sans toujours aucune réponse de Jess, elle s’était résignée…il n’appréciait pas, et c’est désolée qu’elle commençait à se retirer de son corps si parfait.


_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 17:38

HJ : Franchement c’est parfait :O
Juste, Jess la princesse, j’ai eu du mal à m’en remettre, j’étais morte de rire… Tout ton post est tellement sérieux, ça en plein milieu c’était excellent.


Il aurait aimé être plus facilement maître de lui-même, car il avait eu raison de craindre la suite des événements. Il n’était pas arrivé à cacher à quel point il devait lutter pour ne pas lui sauter dessus dans la seconde. Et le résultat ne s’était pas fait attendre : elle se sentait coupable. Il le voyait, le sentait, l’entendait. Et il s’en voulait. Parce que même s’il devait lutter pour avoir la force de ne pas aller plus loin, il ne voulait certainement pas transformer cet instant délicieux en un mauvais moment. Elle ne devait s’en vouloir d’être aussi désirable, pas plus qu’elle ne devait se sentir coupable de rechercher ce qu’il recherchait lui aussi : le plus de proximité possible.
La sentir si près de lui était peut-être une torture innommable, mais la plus douce des tortures sur terre. Il désirait autant qu’elle sentir son corps contre le sien, sentir sa poitrine se soulever au rythme de sa respiration, son corps répondre au sien, sa peau frémir sous ses doigts. Il se perdait à nouveau. Il aurait mieux fait d’aimer la femme la plus laide de New York, les choses auraient été bien plus faciles… Ou il n’aurait pas dû connaître Lena. Sauf que sans elle il ne serait certainement pas là. Il se serait laissé dépérir très certainement, et n’aurait jamais quitté Philadelphie. Il fallait croire que les choses arrivaient pour une bonne raison. Sans Lena il n’aurait jamais connu le bonheur d’être à nouveau aimé par la femme de sa vie, mais à cause d’elle il ne pouvait en profiter pleinement. À cause d’elle ou à cause de lui ? Car après tout, il ne suffisait de pas grand-chose pour qu’il profite de la jeune femme autant qu’ils le voulaient. S’il s’écoutait il courait jusqu’à chez lui immédiatement pour faire ce qui s’imposait. Sauf que ç’aurait été la plus idiote des façons d’agir, ce n’était plus le cœur mais le corps qui parlait. On ne quitte pas une femme parce que l’on est attiré par une autre. Ça aurait été bien trop impulsif, et l’impulsivité est rarement bonne conseillère.

Tant bien que mal la jeune femme le ramena à une autre réalité : il n’avait pas à se forcer. Cette phrase le laissa sans voix. Se forcer à quoi ? La seule chose à laquelle il essayait tant bien que mal à se forcer c’était à rester maître de lui-même. En dehors de cela, tout était justement bien trop hors de contrôle.
La moindre des choses que l’on pouvait dire c’est qu’il ne se forçait ni pour l’embrasser, ni pour laisser l’occasion à ses mains d’errer sur un corps qu’il était si avide de découvrir.
Il aurait aimé que ce rapprochement se fasse en toute innocence… Mais, mince, ils étaient adultes. En tant que tel il y avait des comportements, des gestes qui perdaient un peu de leur innocence. Si Rory lui avait dit avoir fait cela sans arrières pensées il l’aurait aisément cru. Mais le fait est qu’il ne pouvait, de son côté, accueillir ce geste avec tant de candeur. Il l’aurait aimé, mais n’y arrivait décidément pas. Ce qui ne représentait pas pour autant une raison d’arrêter, comme elle le lui proposait à présent.
Il ne la comprenait pas aisément à chaque coup. Cette fois, il avait du mal à la suivre. Il pouvait comprendre qu’elle lui laisse la possibilité d’arrêter ici les frais ce qui, il est vrai, aurait été plutôt sage. Mais de là à lui dire qu’il n’avait pas à se forcer… Avait-il sincèrement l’air de se forcer à quoi que ce soit ? Et pourquoi l’aurait-il fait ? Il savait qu’au final ce genre de situation devenait gênant pour tous les deux. Parce qu’ils ne pouvaient pas aller au bout de leur passion, parce que la même ombre venait toujours s’interposer entre eux. Il n’avait pas vraiment intérêt à faire ce qu’il était en train de faire… Mais il le faisait quand même, tout simplement parce qu’il n’arrivait pas à décider le contraire.

Le fait est qu’il l’écoutait mais n’avait toujours pas réagi, ce qui avait résigné sa compagne à quitter les lieux. Il fallait au moins cela pour le faire bouger.
Sortant soudainement de sa torpeur il lui saisit vivement, mais délicatement, le poignet pour l’attirer à nouveau à lui. Il se releva alors légèrement, dans le but d’arriver à ses lèvres mais s’arrêta en cours de route, préférant soudainement son cou, sur lequel il déposa quelques baisers, se rapprochant lentement de son oreille. Une fois à une distance raisonnable il murmura alors.

« Reste… S’il te plaît. »

Ce n’était clairement pas un bon plan. Et il faut dire que son cerveau le lui criait sans interruption, mais il ne l’écoutait plus – ce qui, ça non plus, n’était pas très intelligent. Il avait besoin de ce contact, il avait besoin de la sentir aussi près de lui qu’il était possible qu’elle le soit dans ces circonstances. De son côté, il s’engageait à faire son possible pour rester sage. Ce n’était clairement pas facile, parce qu’elle était plus séduisante de minutes en minutes… Mais il leur devait bien ça.
À nouveau il replaça ses mains sur les hanches de la jeune femme et, cette fois, s’éleva jusqu’à ses lèvres sur lesquelles il déposa le baiser le plus tendre possible, sans jamais être sûr qu’elle ne lui glisserait pas entre les doigts.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 18:26

Sa voix…oh mon dieu…ce simple murmure à son oreille, elle en aurait fondu si elle avait été de neige…il aurait été le soleil. Il lui demandait de rester…elle s’exécuta avec son aide, reprenant sa position initiale pour son plus grand plaisir. La nuit était fraiche ce soir-là et pourtant…la température venait de monter d’un énorme cran alors qu’il l’avait attiré à lui. Dieu qu’elle aimait quand il se comportait ainsi, il lui faisait perdre l’esprit.

Si sentir ses lèvres le long de sa nuque lui avait procuré des sensations qu’elle pensait perdues…retrouvé ses lèvres était clairement la plus belle des récompenses. Elle prolongea son baiser, pressant un peu plus son bassin, sa poitrine contre lui… ! Elle voulait bien rester sage mais il ne faisait rien pour aider… !! Mais tant que cela ne se limitait qu’à de sages baisers et quelques caresses déplacées…ils ne faisaient rien de mal…pas vrai ?

Agrippée à la chevelure de son compagnon, elle prolongea amoureusement avant de se défaire de ses lèvres. A nouveau sa tête tournait à une allure folle...elle était essouflée…mais radieuse…le regard à nouveau plus brillant et vivant que jamais.


-Wow…doucement…il…

Les doigts de sa seconde main vinrent effleurer les lèvres parfaites de Jess quelques instants. Elle souffrait le martyr de devoir être si sage…mais il le voulait…et il était hors de question qu’elle le perde car elle n’aurait pas su agir à sa guise…

-Il faut…rallentir…

La douceur, la tendresse, les petites attentions…voilà ce qui leur était permis…mais ils ne pouvaient pas aller plus loin…elle ne voulait pas qu’il s’en veuille…qu’il lui en veuille à elle aussi… ! Alors au lieu de ses lèvres, ce furent ses doigts qui prirent le relais…si précédemment ils effleuraient la perfection de ses lèvres, à présent, l’un de ses doigts traçait délicatement leur contour alors que son regard captivant se fondait dans le sien. Ils étaient si bien…elle aurait voulu poursuivre plus que tout…ils étaient déjà à la limite de tout comportement interdit et elle devait les arrêter pour le bien de sa promesse envers Jess…

Elle ne put retenir un rire amusé alors que sa main délicate quittait les lèvres de Jess pour qu’elle puisse remettre en place une de ses longues mèches de cheveux.

-Tu crois qu’on y arrivera un jour ? Qu’on pourra se parler sans se sauter dessus ?

Son visage était tellement resplendissant…Et lui plus séduisant de seconde en seconde. Elle l’embrassa brièvement. Se redressa, le sourire aux lèvres.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 20:20

Ils allaient se perdre l’un et l’autre. Chacun voulait rester sage, mais ils ne pouvaient s’empêcher de faire tourner la tête de l’autre. Il était clairement cruel d’interdire une chose aussi plaisante. Et c’est d’ailleurs ce qui les empêchait tant de s’arrêter. Ils espéraient toujours qu’ils n’iraient pas plus loin, mais chaque seconde les faisait glisser sur un chemin qu’ils n’avaient pourtant pas le droit d’emprunter. Mais c’était si bon, tellement exquis qu’ils ne pouvaient, ni l’un ni l’autre, se résoudre à s’arrêter là. Ils suppliaient le ciel de leur accorder une minute supplémentaire, et puis une autre… Et au final ne s’arrêtaient que lorsque la limite était à une seconde d’être franchie.
Sentir son bassin glisser contre le sien pour s’en approcher au plus près fit naître en lui un frisson de désir qu’il ne put réprimer. Elle était à la fois si près et si loin de lui. Il ne pouvait que rêver de la tenir plus près encore, de voir son corps réagir à la moindre attention, au lieu de sentir, de ne faire définitivement qu’un avec elle. Mais il savait aussi se contenter d’avoir déjà droit à cela, car c’était bien plus que ce qu’il aurait pu espérer en temps normal. Dans le monde normal les amis, même s’ils s’aimaient, ne se comportaient pas ainsi. Dans le monde normal les hommes ne trompaient pas, même si peu, la femme qu’ils aimaient. Dans le monde normal on n’aimait et ne désirait qu’une seule femme à la fois.
Alors, certes, ce n’était pas facile de désirer autant une femme… Mais il s’en accommodait bien pour le moment, car il préférait cent fois ça à la voir s’éloigner de lui.

Peut-être, mais peu à peu elle lui faisait perdre l’esprit. Chaque mouvement de ses lèvres, chaque effleurement de ses doigts le plongeait dans une douce folie.
Ce n’est que lorsqu’elle détacha ses lèvres des siennes qu’il se rendit compte à quel point son souffle s’était accéléré et son cœur emballé. Elle avait raison, ils devaient ralentir. Avec délicatesse il embrassa le bout des doigts qu’elle faisait glisser sur son visage.
Il souriait comme il n’avait jamais l’impression d’avoir sourit. Parce qu’il était tout bonnement heureux, comblé de la tenir ainsi près de lui, amusé aussi de voir à quel point ils ne savaient pas se tenir. Et ce qu’il vit dans le regard de sa compagne ne fit qu’intensifier sa joie. Son regard brillait, comme souvent, mais avec une intensité peu commune. Elle avait l’air aussi heureuse que lui. Finalement, même ainsi ils avaient trouvés un équilibre. Il la désirait toujours autant, mais il était capable de rire, d’en rire.
Une de ses mains se mit à caresser doucement le bras de la jeune femme, alors qu’elle parlait à nouveau. Sa première réponse fut un sourire que l’on ne pouvait plus amusé alors qu’il hochait la tête négativement. Il y avait peu de chance qu’ils y arrivent, elle était bien trop séduisante pour qu’il n’ait jamais l’envie de lui sauter dessus. Il faudrait qu’elle s’emmitoufle dans une tonne de vêtements, et encore, qu’elle se cache entièrement de la tête au pied, surtout les yeux. Il faudrait qu’il ne l’aime plus, il n’y avait pas d’autres solutions… Car elle était bien trop belle, avec une burqa ou un sac poubelle elle le serait toujours autant.
Pour toute réponse finale il l’embrassa à nouveau. Avec toute la tendresse et l’amour qu’il pouvait avoir pour elle, avant de la serrer à nouveau contre lui.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 20:43

Le petit truc en plus qu’avait Jess…c’était qu’il pouvait ne prononcer aucun mot…reste la plus silencieuse des tombes…et pourtant faire transparaitre une montagne de sentiments à la personne qui était avec lui… ! Dans le cas présent, elle lui avait posé une question et n’avait eu aucune réponse verbale et…là ou certains se seraient agacé du silence du beau brun, Rory avait su trouver les réponses dont elle avait besoin dans la façon de se mouvoir du jeune auteur…dans son sourire irrésistible…dans ses yeux si troublants. Oui, Jess avait un donc qui n’était propre qu’à lui.

A nouveau il la couvrait d’amour d’un simple baiser…comme quoi, il en fallait bien peu pour la satisfaire. L’étreinte du jeune homme s’était alors fait plus pressante et, ses lèvres collées aux lèvres du beau brun, elle ne put retenir un léger gémissement de contentement. Il ne l’aidait pas…comment pouvait-elle se montrer sage et posée quand lui se permettait d’agir de la sorte…il enserrait sa taille de ses mains, la maintenant fermement tout contre lui…et…s’était d’un délice ! Elle ressentait leurs corps se mouvoir en harmonie sous l’effet de leurs respirations haletantes, chaque baiser, chaque caresse leur coupant un peu plus le souffle….accélérant un peu plus leur rythme cardiaque.

Les mains de la belle avait à nouveau trouvé refuge sur les épaules musclées du beau brun les agrippant sous l’effet du désir. Si cela restait tendre, d’une douceur incomparable…ce ne serait pas ainsi que le désir qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre allait se calmer… !

Elle quitta ses lèvres, se cambrant contre lui, la tête rejetée en arrière. Un nouveau rire franchit ses lèvres, il la rendait folle…ils se rendaient fou l’un l’autre…elle usa de sa dernière bribe de sagesse.


-Terrain glissant…danger…

C'était peut-être un vocabulaire un peu trop imagé...mais c'était tout ce qu'elle avait trouvé pour lui explimer sa pensée en un minimum de mots. Oui ils étaient en danger...Mais elle ne fit rien pour l’arrêter…bien au contraire. Avant même qu’elle ne le réalise, ses deux mains s’attelaient déjà à déboutonner quelques boutons de sa chemise.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 21:27

Calmes un instant, si agités la seconde suivante. Mais comment se débrouillaient-ils ? Ils ralentissaient à peine qu’un seul mot, un seul regard, un seul geste rallumait le feu qui brûlait en eux.
Ils s’agrippaient à présent l’un à l’autre comme s’ils avaient peur de se perdre. Ce n’était pas tellement faux d’ailleurs, Jess avait réellement peur de la perdre. De la perdre parce qu’il devrait se décider, tôt ou tard, à rentrer, mais aussi la perdre parce qu’elle pouvait se lasser de l’attendre. Il lui donnait son cœur, son âme, et une partie non négligeable de son corps. Mais elle n’avait l’exclusivité de rien, malheureusement. Pas pour l’instant, du moins. Et elle pourrait se lasser d’attendre tant et de recevoir peu.
Mais Jess était, à cet instant, bien loin de ces considérations. Il continuait à apprécier simplement l’instant, convaincu que cela ne déraperait jamais plus qu’il ne le fallait. Le moins que l’on puisse dire est qu’il avait confiance. Il entendait leur respiration chanter de concert, se mêlant l’une à l’autre. Il sentait leurs corps se pressant de plus en plus l’un contre l’autre, chaque parcelle de leur peau cherchant un partenaire. Il goûtait la douce saveur des lèvres de sa compagne. Il sentait son odeur suave emplir ses poumons. Et tout cela était si divin…
Elle se détacha à nouveau de lui pour réitérer ses avertissements mais, Dieu lui pardonne, elle était terriblement séduisante ainsi. Même lorsqu’elle essayait de le faire revenir à la raison elle ne faisait que lui faire perdre un peu plus son sang froid. On n’avait pas idée d’être aussi sexy, surtout pour annoncer des choses pareilles. On n’avait pas idée de se frotter ainsi contre lui, de lui présenter ainsi sa gorge. En se cambrant de la sorte, en rejetant sa tête en arrière il avait la troublante impression qu’elle s’offrait… Ce qui, il faut l’avouer, contrastait avec ses mots. Cependant, il ne put empêcher à ses muscles de se contracter une fraction de seconde sous l’effet du désir. D’ailleurs, ses gestes et ses paroles n’étaient pas vraiment en accord, car se disant elle déboutonnait doucement sa chemise.
De son côté, il en avait profité pour caresser délicatement le cou de la jeune femme. À dire vrai il admirait le spectacle qui s’offrait à lui. Une femme dans sous ses états est souvent bien plus belle… Mais avec elle cela n’avait aucune commune mesure, d’ordinaire elle était radieuse, resplendissante, splendide, et maintenant il était tout bonnement impossible de mettre des mots sur une beauté pareille. Ils devaient freiner, il le savait… Mais cela s’annonçait chaque seconde plus difficile. À nouveau il l’embrassa, plus rapidement que les fois précédentes.
Puis ce fut à son tour d’essayer de les raisonner.


« Danger, oui. »

Il ne put retenir un petit rire. À bien y réfléchir ils étaient comiques tous les deux, à ne savoir se passer l’un de l’autre, à se torturer de la sorte alors qu’ils savaient qu’ils n’avaient le droit de rien. Il fallait être bien fou, ou sot, pour agir comme ils le faisaient.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Mer 14 Mai - 21:45

Et ils étaient définitivement fou de continuer... mais qui aurait pu les en blâmer… ? Ils n’écoutaient désormais plus que les plus profonds de leurs désirs et s’ils avaient su se contrôler afin de laisser la passion et la fièvre de côté pour l’instant, ils avaient bien du mal à mettre fin à cette joute si sensuelle. Les baisers se faisait plus chaleureux, plus amoureux qu’auparavant…S’était officiel…ils s’aimaient à n’en plus douter.

Rory resserra ses jambes autour des hanches de son compagnon. Il avait lui aussi remarqué que cette soudaine fièvre ne mènerait qu’à leur perte…et il en riait tout autant qu’elle. A croire que leurs esprits avaient rendus l’âme au profit du plaisir au sens le plus sage du terme…car malgré tout, allez savoir par quel miracle, la tendresse était toujours maitresse de leur étreinte.

Les mains de Jess se promenant sur son corps lui faisaient tourner la tête et le plaisir se voyait partout en elle, de ses joues rosies à ses mimiques faciales en passant par les mouvements de son corps qu’elle voulait toujours plus proche de lui. De son côté, elle était parvenue à défaire entièrement sa chemise, non sans une certaine impatience…et à présent ses mains avaient tous loisir d’enflammer la peau nue de Jess de milles et une caresses.

Leurs lèvres s’étaient retrouvées dans d’exquis baisers et la température montait un peu plus entre eux-deux. Cependant Rory n’arrivait pas à les apprécier réellement, l’esprit occupé à maudire son idée du matin même… ! Pourquoi une robe !?! Sérieusement si elle avait su que Jess et elle allaient en arriver là…elle aurait mieux choisi… ! Ses jambes et ses bras étaient peut être mis à nu, mais le tissus empêchait les plus belles caresses et les plus torrides des baisers…ou peut-être était-ce mieux ainsi… ?

Elle se défit alors de ses lèvres, descendant ses lèvres sur sa joue, sa mâchoire, sa nuque, plus bas, encore plus bas…avant d’arriver enfin à son torse.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Mer 14 Mai - 23:10

Il mesurait enfin l’étendue de ce qu’elle pouvait lui apprendre. Il n’y avait pas de femmes comme elle. Elle était seule, unique, et à ce titre rien ne se passait avec elle comme avec une autre. Jamais avant aujourd’hui il n’avait vu collaborer aussi efficacement tendresse et désir. Ils se désiraient, c’était certain, pourtant, si leurs gestes, leurs corps, se laissaient aller à ce désir ils n’en restaient pas moins tendres, et leurs âmes semblaient se comporter exactement dans cette optique d’amour. Ils pourraient peut-être y arriver finalement. Pas à ne pas chercher le contact de l’autre, ça il y avait peu de chance, mais à rendre tout ceci un peu plus innocent.
Ils avaient envie de se connaître autant l’un que l’autre, besoin d’explorer un peu plus un corps qui les narguait tant. Ils avaient besoin d’en savoir un peu plus, et ils avaient surtout besoin de se toucher. Ils venaient presque de trouver un compromis entre morale et envies. Enfin, c’était vite dit. Ils avaient trouvés un compromis entre leur amour, leur désir et les limites qu’ils se fixaient. La morale n’avait rien à voir là-dedans, car pour elle ils étaient déjà allés trop loin depuis bien longtemps. La morale désapprouvait certainement d’embrasser et d’aimer une femme qui n’est pas la sienne, alors la désirer, la toucher et se laisser toucher de la sorte… Mais il s’en fichait bien, il n’avait de comptes à rendre qu’à ceux qui avaient pu profiter de ce spectacle, c’est-à-dire lui – ou plutôt sa conscience – et Rory. Même Lena ne devait pas savoir… Elle ne pourrait pas savoir. Pas qu’il compte lui mentir, mais il y avait de fortes chances que si jamais elle pose la question elle ne s’embarrasse pas de détails. Il lui dirait sans hésiter la vérité : ils s’étaient embrassés, oui, à plusieurs reprises, il ne l’avait jamais trompé. Il s’agissait de la vérité la plus vraie, et elle ne voudrait certainement pas en savoir plus.

Le contact des mains frêles de la belle sur son torse était brûlant, malgré la fraîcheur de la nuit. Délicieusement brûlant.
De son côté, il avait glissé une main sur sa jambe, alors que l’autre continuait à errer vers son cou, sans réelle destination, profitant simplement d’en avoir le droit. Avec une lenteur calculée il remonta le bout de tissus, le laissant effleurer sa peau tout comme sa main. Il la remonta presque entièrement et en profita pour saluer de la manière la plus amicale son si merveilleux petit derrière à travers le tissus. Cependant, il redescendit bien vite et entreprit de gravir avec la même lenteur que précédemment ces jambes si parfaites.

Quant à elle, elle s’était détachée de ses lèvres et commençait à éparpiller des baisers sur son corps déjà ardent, jusqu’à arriver sur son torse. Il en perdit ses moyens quelques instants et ne put retenir un soupir de félicité. C’était officiel, il avait un deuxième cœur dans le bas ventre.
Il n’en tarda pas pour autant à reprendre ses caresses, sans plus d’empressement mais certainement plus de désir. Pourtant, il continuait à sentir cette tendresse immuable qui l’empêcherait certainement de sombrer tout à fait, malgré les délicieuses tortures que lui infligeait sa compagne.
Étrangement, il avait envie de lui rappeler, en cet instant tellement peu propice, à quel point il l’aimait. Mais si elle arrivait à lui faire littéralement perdre l’esprit, il y avait des limites immémoriales qu’elle ne lui ferait certainement pas perdre de si tôt.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Jeu 15 Mai - 5:41

Les caresses du jeune homme remontant sur son corps avaient valu à Rory les plus exquises et les plus coupables des sensations…mais désormais sa tête tournait bien trop pour qu’elle ne puisse continuer ainsi. Tout son corps frissonnait sous l’effet du plaisir que leurs échanges pouvaient lui donner. Elle se détacha de son torse pour remonter à ses lèvres une nouvelle fois – peut-être serait-ce la dernière en vue de ce qu’elle s’apprêtait à faire.

Elle se détacha de ses lèvres, sembla hésité, revint y poser quelques baisers successifs. Mon dieu elle était à bout de souffle et si elle avait été certaine que Jess ne lui en aurait pas voulu le lendemain, elle aurait aimé, quit à en décéder, poursuivre ces doux échanges jusqu’au plaisir ultime.

Mais elle savait et si sa raison avait déjà préféré se déconnecté pour ne pas voir le chemin qu’ils allaient emprunter, elle se rappelait très bien ce qu’ils risquaient tous deux : ce qui pouvait être la plus belle expérience de leur vie ne devait pas se transformer en un torrent de regrets.

Un dernier baiser à ses lèvres avant que sa main, tremblante, ne vienne se plaquer sur la bouche du beau brun – peut-être pour la cacher, pour qu’elle ne tente plus Rory ? – afin de lui permettre de s’éloigner un instant de lui. Ce ne serait pas facile car désormais chaque infime partie de son corps suppliait le jeune homme de la combler…


-A...attends

Son souffle s’était tellement emballé que la belle ne pouvait plus parler… ! Son regard le suppliait de continuer, mais sa bouche prononça des mots en totale contradiction

-On doit arrêter…

Tout en elle disait le contraire, son corps, sous l’effet de ses caresses se cambrait encore contre lui, ses yeux étaient remplis d’une flamme qu’elle ne s’était jamais connue. Elle voulait aller plus loin, bien plus loin. Elle en rêvait depuis bien trop longtemps.

Face à un autre elle aurait certainement eu bien moins de mal à renoncer, mais il fallait comprendre que l’homme qu’elle tenait prisonnier sous son corps l’avait en son pouvoir depuis bien des années. Elle avait eu peur de s’enfuir avec lui et avec vécu d’illusions durant tant d’années – gâchées – auprès de Logan… !!! Aujourd’hui plus que jamais depuis leur retrouvaille, elle avait l’occasion d’accomplir tous les fantasmes refoulés qu’elle avait enfoui en elle depuis tant d’années. Aujourd’hui plus que jamais elle pouvait être vivante, libre d’aimer l’homme qu’elle avait toujours aimé…et elle décidait d’y mettre fin… !

Le silence avait repris place entre eux et la main de Rory empêchait toujours le jeune homme de s’exprimer… ! Ils étaient foux…fou l’un de l’autre mais fou en général également. Et s’était elle qui avait lancé les hostilités… !!! Fermant les yeux pour échapper un instant au regard inquisiteur de son amant, elle rejeta sa tête en arrière, défaisant ainsi son chignon, une cascade de cheveux s’en échappant immédiatement. Ils étaient foux !!!! C’était de la pure follie !!! Dans quelques jours ils vivraient sous le même toit…et…enfin…comment allaient-ils faire ? Car il était certain que Rory ne pourrait pas cacher un seul instant cette passion qui la dévorait à l’égard de son amant… ! Et si Jess pouvait être un bon menteur…elle était certaine que Lena ne serait pas longue à comprendre ce qui se tramait entre eux… !!! Ils étaient foux…à n’en plus douter…mais la follie avait parfois du bon…oh qu’il était difficile d’ignorer le corps qui réagissait sous le sien à cet instant…elle resserra sa prise sur les épaules du beau brun…comme pour s’assurer qu’ellle ne le perdrait pas….


Car elle l’aimait…elle l’aimait sincèrement, elle l’aimait comme une femme avait rarement aimé un gomme, elle l’aimait comme elle n’aurait jamais cru aimer. Et elle avait peur que cet amour n’en vienne à les perdre totalement l’un et l’autre si ils continuaient ce petit jeu oh combien dangereux...mais oh combien délicieux!!

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Jeu 15 Mai - 10:15

Ils commençaient sérieusement à tourner en rond tous les deux. Quoi qu’ils fassent ils en arrivaient toujours au même point : une lutte acharnée entre esprit et corps. Sauf que petit à petit ils repoussaient un peu plus les limites. Exactement comme les enfants testent les limites de leurs parents. Ils aimaient bien trop, ils s’aimaient bien trop, pour arrêter, mais cette fois ils étaient allés un peu loin. Son corps entier ne brûlait plus que du désir de la faire enfin sienne, et il aurait préféré mourir que de s’arrêter en si bon chemin. Pourtant, ils le devaient. Ils en avaient bien assez faits pour aujourd’hui.
À ce rythme là il ne resterait pas longtemps aussi fidèle. Et même s’il s’agissait d’une fidélité artificiellement aménagée il y tenait. Il ne lui restait pas grand-chose pour arriver à soutenir le regard de Lena, à la regarder dans les yeux sans se dire qu’il était minable, sans trop de culpabilité. Les choses se compliquaient encore, dans la mesure où ils allaient toujours plus loin. Mais une chose lui permettait de tenir encore, de se dire qu’il faisait son maximum : la souffrance. Il souffrait le martyr à chaque fois qu’il se séparait de Rory, à chaque fois qu’ils étaient obligés de s’arrêter alors qu’ils rêvaient autant l’un que l’autre de continuer. Il faisait tout ce qui était en son pouvoir pour rester honnête, et c’était ce qui lui permettait de garder la tête haute.
Quant à Rory, il préférait qu’elle ne garde pas de lui l’image de celui qui a trompé sa femme. Elle savait bien, maintenant, à quel point il avait essayé de résister. Sur le coup elle ne lui en voudrait certainement pas. Mais à la longue… Dans quelques jours, quelques semaines, quelques mois. Elle oublierait petit à petit les souffrances qu’il avait enduré mais se rappellerait toujours qu’il avait été infidèle. Sans compter l’image qu’il donnerait juste après, ce qui aurait pu être la meilleure expérience de leur vie se transformerait en regrets impitoyables, en culpabilité. Il était idiot de se laisser emporter au fond du trou de la sorte pour quelques minutes de bonheur.
Et dire qu’ils étaient prêts à cohabiter, tous ensemble, dans quelques jours… Cela ne faisait pas vraiment peur à Jess, qui croyait toujours en la providence. Devant Lena il n’y avait aucun doute qu’ils sachent se tenir correctement. Les gestes déplacés se feraient rares. Et s’ils ne pouvaient retenir les regards qu’ils auraient certainement l’un pour l’autre cela ne prouverait rien qu’un indéfectible attachement, dont Lena connaissait déjà l’existence. Somme toute, si tous n’étaient pas totalement vigilants, si chacun fermait un peu les yeux, ils s’en sortiraient plutôt pas mal. Ce n’était pas si brillant que prévu.

Elle fit de nouveau retenir la voix de la raison.
Elle avait totalement raison. S’ils ne s’arrêtaient pas maintenant ils ne s’arrêteraient jamais, c’était couru d’avance. Ils étaient sur la corde de raide, un pas de plus et ils sautaient. Ils avaient pulvérisés les limites, mais il y avait un moment où il fallait savoir s’arrêter. Ce moment était venu depuis bien longtemps. C’était du moins ce que pensait sa raison.
Car son corps, il fallait s’en douter, ne tenait absolument pas le même discours. Il brûlait encore et toujours du feu de la passion. Pour lui, il était bien trop tard pour arrêter, car il connaissait d’avance le mal que cela ferait. D’ailleurs, son corps ne voulait absolument pas s’arrêter en si bon chemin. Il était si près de découvrir ce dont il rêvait depuis si longtemps. Car il fallait le dire, son désir pour Rory ne datait pas d’hier. Il la désirait déjà alors qu’elle n’était qu’une jeune fille, et ne la voulait que plus maintenant qu’elle était femme. Elle avait toujours été son idéal, en tous points. Et s’il est souvent dur de se battre contre une femme, il l’est encore plus de se battre contre celle que l’on a toujours voulu. Dix ans, bon Dieu, dix ans qu’il rêvait de cet instant… Et maintenant qu’il pouvait il ne devait pas.

Elle l’empêchait toujours de prononcer le moindre mot. Et c’était sans doute tant mieux, car il n’aurait pas bien su quoi répondre.
Elle avait fondamentalement raison, et ils ne devaient pas continuer ainsi. Pourtant… Pourtant il n’était pas sûr de pouvoir résister une fois encore. Ses défenses se faisaient de plus en plus faibles. D’ailleurs, sa main continuait de caresser la jambe de la jeune femme comme si de rien était. Dans son regard continuait à briller une passion qui emportait tout sur son passage. Et son corps entier ne vivait plus qu’au rythme des gestes de sa compagne. Il respirait à peine, il avait bien du mal à se concentrer sur autre chose que les cheveux qu’elle venait de lâcher. Elle devenait plus séduisante de secondes en secondes, et son envie de lutter, tout comme lui, n’arrangeait rien. Il en avait des vertiges de passion.
Doucement, il l’attira à nouveau tout contre lui avant de fermer les yeux. Il se devait de se calmer, mais il voulait aussi profiter encore du peu de temps qu’il leur restait dans cette position. Il vint déposer quelques baisers sur sa joue, calmement, avec tendresse. Il était prêt à tout pour qu’elle reste là, mais il était hors de question qu’ils aillent plus loin. Seulement, cela risquait de devenir inévitable s’ils ne bougeaient pas. Pourtant, pour l’heure il espérait encore pouvoir calmer le jeu sans avoir à se séparer d’elle.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Jeu 15 Mai - 10:53

hj: mes élèves ont de l'avance...donc réponse courte...navrée...je me rattraperai ce soir avec mes nouvelles sources d'inspiration....
_______

Il semblait avoir compris le message, ils étaient tous deux aller trop loin…et en même temps, pas assez de façon à ne pas le regretter…Mais elle le regrettait déjà, et bien que la main du jeune homme continue de parcourir sensuellement sa jambe nue, elle sentait déjà le manque de lui se faire ressentir.

Ces quelques secondes de « flirt » avaient été les plus intenses de toute sa vie, jamais encore elle n’avait ressenti pareils sensations ni émotions. Eux, qui quelques jours plus tôt en étaient presque arrivé à ne plus jamais se reparler, formaient à présent le plus amoureux des couples.

Alors que les lèvres brûlantes de Jess embrassaient désormais sa joue, Rory ne put réprimer un sourire amusé. Passant une main dans ses cheveux, elle plongea alors dans son regard, le souffle toujours bien trop court…et son cœur battant anormalement vite. Oui elle l’aimait, mais elle n’oserait plu le lui dire, la première fois, il ne l’avait pas cru...et la seconde, il n’avait pas semblé partager ses sentiments. Ainsi une énième déception serait probablement bien trop difficile à supporter pour son pauvre petit cœur. Cependant il pouvait peut-être le ressentir. Ce fut le plus candidement possible qu’elle prit donc la main qui câlinait sa jambe et l’emmena plus haut, juste-là, juste ou il pourrait se rendre compte des sentiments qu’elle avait pour lui…si elle ne pouvait pas le dire, son cœur s’en chargerait. Elle plaqua ainsi la main du jeune homme, lentement, doucement près de son sein gauche, juste sur son cœur.

Cependant le geste n’était peut-être pas assez explicite… ? Son regard dans le sien, elle murmura dans un léger souffle que son cœur ne battait plus que pour lui désormais.

Cliché, peut-être, ridicule, peut-être mais elle se devait de le lui dire. A présent que c’était fait, elle se sentait un peu idiote, et baissa les yeux, les joues roses pour seul signe de sa gêne.


_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Jeu 15 Mai - 13:08

HJ : No problem, le travail avant le plaisir Razz


Essayer d’allier l’utile à l’agréable était devenu leur crédo. L’agréable n’était jamais difficile à trouver, il y avait maintes choses agréables à faire avec la personne que l’on aime. L’utile, en revanche, qui consistait surtout à ne pas trop dériver, à rester un maximum près de la côte, était plus compliqué. L’équilibre entre se faire plaisir et ne pas se faire mal était des plus précaire. Ils étaient comme des funambules dont on ne cesserait de secouer la corde. Au détail près que c’étaient eux qui agitaient le câble.
Doucement, le calme revenait. Il faudrait du temps, très certainement, des heures peut-être pour qu’ils se remettent d’émotions si vives… Cependant, ils étaient en bonne voie. Ce qui ne les empêchait pas de devoir faire attention. Il leur en fallait peu, ils le savaient, à eux de vivre avec.
Quoi qu’il en soit, son corps le brûlait avec toujours autant d’intensité, ses poumons avaient peine à retrouver un rythme normal et son cœur continuait à battre aussi fort qu’un tambour. Franchement, il n’était pas sûr de pouvoir se remettre un jour de l’intensité de ce moment. Il ne pouvait imaginer ce qu’il se serait passé s’ils étaient allés jusqu’au bout. Ils en seraient morts, c’était certain, sous la pression le corps lâche. Et le jeune homme n’était pas sans savoir que les choses n’iraient pas en s’améliorant, car plus ils se repoussaient et plus leur désir grandirait, plus ils ne rêveraient que de cela, et plus les choses deviendraient intenses. La force de leur passion deviendrait effrayante, ce qui ne les empêcherait pas de s’y jeter à corps perdu. Ils comprendraient alors, sans aucun doute, ce que signifiait la petite mort.

Mais pour l’instant, il se contentait de la regarder avec tout l’amour qu’il avait pour elle. Il était heureux d’avoir eu la bonne idée de venir chez elle à l’improviste, heureux d’avoir décidé de rester autant que faire se peut, et heureux, enfin, de la tenir dans ses bras. Elle lui faisait littéralement tourner la tête, peut-être, mais ce n’était pas pour lui déplaire. S’il était fou, c’était d’amour pour elle. Et chaque seconde qu’il passait en sa compagnie nourrissait cet amour.
C’est avec bonheur qu’il voyait dans les yeux de sa compagne brûler des sentiments semblables, elle l’aimait – plus qu’il ne l’aimait, peut-être – elle le désirait. Ils étaient faits pour s’entendre, bien que les circonstances ne s’y prêtent pas.
La jeune femme prit justement sa main pour tenter de lui montrer la force de ses sentiments. Il les connaissait déjà plus ou moins, pour les voir se dessiner sur tout son corps, dans le moindre de ses gestes, et dans ses prunelles azur. Il les connaissait pour éprouver sensiblement la même chose. Il se laissa tout même faire avec joie. Son cœur battait à une vitesse similaire au sien, et il était déroutant de voir le temps qu’il leur fallait pour arriver à se calmer.
C’est alors qu’il se noyait encore dans la lagune de ses yeux qu’elle prit la parole, les premiers mots échangés depuis qu’ils essayaient de se conduire en adultes responsables. Et ses mots écrasèrent son cœur. Pas de douleur cette fois, mais simplement d’émotion. Elle était adorable, et elle l’aimait avec une force peu commune. Elle était gênée, et il le comprenait aisément pour l’être aussi. Il aurait aimé pouvoir répondre, mais c’était bien au dessus de ses forces. Premièrement parce qu’il était plutôt avare de ses mots. Secondement parce qu’il n’y avait rien à dire, rien qui ne puisse égaler des paroles aussi touchantes. Enfin… Il aurait pu lui dire qu’il l’aimait. Ces trois petits mots avaient avec lui une émotion aussi intense que la plupart des discours. Parce qu’il ne les prononçait jamais à la légère, et qu’ils étaient chacun remplis d’une intention particulière. Il s’agissait là d’un des seuls avantages à être souvent silencieux : chaque mot prononcé en devenait précieux. Cependant, et malgré qu’il le pense sincèrement, il n’arrivait à sortir le moindre début de phrase, la moindre lettre. Il abandonna donc, priant pour qu’elle n’oublie pas qui il était et qu’elle ne lui en veuille donc pas, et approcha sa main du visage de la belle. À son tour d’essayer de lui faire comprendre. D’abord, il l’obligea à la regarder à nouveau et se perdit quelques secondes dans le regard si envoûtant de sa compagne. Ensuite, seulement il s’approcha à nouveau d’elle, avec lenteur et douceur, et joignit leurs lèvres dans un baiser grâce auquel il tenta de lui transmettre tout l’amour qu’il avait pour elle.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Jeu 15 Mai - 14:38

Leurs corps n’avaient pas encore retrouvé la terre ferme qu’elle repartait à nouveau dans les étoiles…à nouveau leurs lèvres se rencontraient mais, cette fois, avec une note plus amoureuse que tendre et elle ne put que se laisser transporter par cette volupté. Sa main lâcha celle du jeune pour venir se reposer sur sa nuque alors qu’elle prolongeait, de son côté, tendrement. C’était fou comme ces simples contacts pouvaient tout changer…entre ses bras, le simple fait de sentir ses longs cheveux dans son dos lui donnaient des frissons…et l’envie de se rapprocher encore de lui. A nouveau la fièvre – qui n’avait pas vraiment eu le temps de baisser – avait repris possession de son être et la suppliait de se rapprocher au plus près du corps qu’elle désirait tant…

Mais son mental cette fois-ci se fit plus fort et elle se défit de ses lèvres, une moue boudeuse aux lèvres.


-Je veux bien être forte…mais tu ne m’aides pas…

Elle sourit plus sincèrement, embrassant brièvement la commissure de ses lèvres.

-Tu es le plus grand, le plus vil tentateur que je n’ai jamais rencontré !!!!

Et ce n’était que la pure vérité. Tout la lui en tentait. Son odeur, son regard, sa façon de bouger et même sa façon de parler. Il avait des mimiques qui n’appartenaient qu’à lui, un style qui le rendait différent des autres…et un de ces charmes…à faire rêver même la plus pieuse des nones de ce monde.

Si elle voulait résister, la première chose à faire, était naturellement de descendre de son « estrade ». Elle l’embrassa donc une dernière fois, pour faire diversion en quelque sorte….et se retira de son corps musclé pour s’installer à côté de lui et, finalement, relâcher ses lèvres.

Voilà qui était mieux…là son cœur et son souffle pourraient se calmer. Mais…il y avait un désavantage notable – outre le fait que le corps de Jess lui manquait déjà… - à présent qu’elle n’était plus au chaud, tout contre lui, le froid de la nuit s’engouffrant pas la fenêtre la faisait frissonner. Et elle ne voulait toujours pas bouger pour aller la fermer, persuadée qu’il choisirait cet instant pour lui annoncer son départ. Ainsi, elle se contenta de frictionner vigoureusement ses bras.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Jeu 15 Mai - 16:04

Il n’avait rien fait ! Il ne faisait rien. D’ailleurs il ne faisait jamais rien. Il était aussi doux et innocent que l’agneau qui vient de naître. Il n’y était pour rien si l’on ne pouvait pas la toucher. S’il ne pouvait même plus l’embrasser tranquille… Mais où allait le monde ?
Bon, certes, il y avait un peu de mauvaise foi… Innocent, il ne l’était peut-être pas tellement. Mais il maintenait qu’elle était bien trop facilement influençable. Le moindre geste, la moindre parole pouvait tout faire basculer. Il n’y était pour rien, du moins à première vue. Il ne pouvait décemment pas croire que tout était de sa faute. Après tout, il ne la connaissait pas – enfin du moins pas comme cela. Personne ne lui avait jamais confirmé ou infirmé qu’elle ne sautait pas sur tous les garçons de la sorte. Elle avait peut-être besoin de se rattraper d’avoir commencé si tard. Bon, là encore il était de mauvaise foi. Ou plutôt, il s’amusait d’elle à ses dépens, et sans même qu’elle en soit au courant. Car le fait est que s’il y avait une chose qu’il ne savait pas c’était bien comment elle pouvait se comporter avec les autres hommes avec qui elle était sorti. Mais la vérité est qu’il s’en fichait pas mal. Il arrivait à sentir qu’il se passait, entre eux, quelque chose qui ne s’était jamais passé ailleurs, et c’était bien amplement suffisant.
Il voulut lui répondre, mais elle ne lui en laissa pas le temps. À nouveau elle l’embrassait et en profitait pour s’éclipser discrètement. Du moins pour essayer de s’éclipser discrètement. Car Jess n’était pas non plus idiot, il la sentait bien se détacher peu à peu de lui. Et il l’aurait bien retenue encore. Mais elle était la plus sage des deux, comme bien souvent, et il la laissa faire sans protester. C’était le seul moyen qu’ils reprennent tous les deux possession de leurs moyens. Ils n’avaient pas fini de s’embrasser qu’elle lui manquait déjà terriblement. On s’habitue vite aux choses plaisantes, et en l’occurrence il s’était habitué à l’avoir sur lui comme s’il s’agissait là d’une position des plus normales.
Enfin, il eut l’occasion d’ouvrir la bouche. C’est l’air totalement innocent qu’il lui répondit.


« Tu es bien trop sensible. »

Elle pourrait lui rétorquer la même chose, il ne l’aurait pas volé. Après tout, c’était bien lui qui n’avait pas supporté de l’avoir sur lui sans partir immédiatement au quart de tour.
Mais lui, il avait une défense : elle était bien trop belle, bien trop séduisante pour qu’il reste de marbre. Elle ne devait certainement pas se rendre compte à quel point elle était sensuelle. Tout en elle appelait à la luxure. De ses lèvres à ses yeux, de ses mains à ses cheveux, son corps entier, le moindre de ses gestes, la moindre de ses expressions. Lui le pauvre homme, spectateur de tant de beauté, n’arrivait pas à y résister. Il n’y pouvait rien, cela le dépassait complètement.

Mais elle avait froid, ce qu’il ne tarda pas à remarquer – il faut dire que là non plus elle n’était pas des plus discrète. Pourtant, il rechignait à se lever. Heureusement, finalement, qu’il n’avait pas rangé les choses à leur place. Ça avait du bon, parfois, d’être légèrement désordonné. Il attrapa donc sa veste, qui trônait toujours fièrement sur la canapé pour en couvrir sa compagne. Voilà qui serait certainement mieux. S’ils continuaient son blouson allait se trouver un nouveau propriétaire. On ne pourrait d’ailleurs pas lui en vouloir. Lui aussi, s’il avait pu choisir, il aurait préféré passer la journée à l’enserrer elle plutôt que lui.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Jeu 15 Mai - 16:40

Elle n’aurait pas employé le mot « sensible », oui entre ses mains elle démarrait au quart de tour mais lui n’était pas un saint non plus !!! Non elle n’était pas sensible elle était juste amoureuse, très réceptive et incroyablement vulnérable lorsqu’il s’agissait du corps de l’homme qu’elle aimait. Il lui avait passé son blouson sur les épaules et elle l’en remercia d’un sourire avant que son visage ne redevienne très sérieux après quelques secondes de leurs regards croisés…

Ils étaient si proches, et pourtant il lui manquait déjà… !!!!! Cela n’avait aucun sens, vraiment !! Si l’air frais leur rafraichissait les idées, il ne pouvait empêcher ce qui se passait quand, au détour d’un simplement mouvement anodin, leurs regards s’accrochaient et ne se lâchaient plus… !

Elle prit une profonde inspiration. Il se faisait tard, elle n’avait toujours rien manger mais elle n’avait pas faim, du moins pas tant qu’il serait là car il accaparait toutes ses pensées, il était sa seule envie, ce dont elle avait le plus besoin dans ce monde…

A nouveau les pensées de la belle se focalisaient sur lui ? Même la nourriture ne réussissait pas à l’en distraire ? Elle devait vraiment être très amoureuse pour en être arrivée là. Détournant son regard de lui, elle pointa la télévision du doigt. Cela leur changerait les idées à tous deux.


-Un film ça te dit ?

Il ne semblait pas prêt à partir…et elle n’était pas prête à se retrouver seule… ! Alors autant se changer les idées ensemble…pensé à autre chose que leur proximité, que le manque des lèvres de l’autre, que…OH elle recommençait !!! Un bon vieux classique serait définitivement le meilleur moyen de lui changer les idées, du moins en attendant qu’elle ait la possibilité de prendre une bonne douche froide pour se remettre les idées en place.

Cependant un peu de bonheur ne pouvait pas faire de mal au milieu de tous les malheurs qui s’enchaînaient ses derniers temps… ! Entre la perte de son appartement et leur histoire d’amour impossible, elle aurait été bien folle de repousser ses quelques moments qu’ils partageaient. Elle retournait donc ses prunelles vers son bien-aimé. Le plaisir des yeux ne pouvaient après tout pas faire déraper grand-chose. Elle le regarderait durant quelques longues minutes jusqu’à ce qu’il se décide pour le choix du film, ensuite ils se blottiraient l’un contre l’autre, lui permettant ainsi de continuer à détailler son amant…et éventuellement, quelques gestes et baisers tendres seraient échangés…Puis il se ferait vraiment très très tard et Jess repartirait dans la nuit retrouver son foyer, sa femme, sa vie… !

Sa vie, qu’il était difficile pour Rory d’admettre qu’elle ne faisait, à l’heure actuelle, pas partie de sa vie. Elle pourrait l’être, peut-être, à la longue…un jour lointain, mais actuellement, elle n’était qu’un secret qu’il devait garder jalousement de peur de ne réduire sa vie en miettes… ! Elle pouvait accepter d’être un secret…l’idée était d’ailleurs plutôt excitante…mais ce qu’elle ne pouvait pas supporter, c’était l’incertitude que ce secret engendrait. Leur relation serait-elle un péché toute leur vie où allaient-ils un jour pouvoir s’aimer au grand jour comme tous les amoureux avaient la chance de le faire. ?

Mais pour l'heure ces questions attendraient car...il fallait choisir le film...enfin, si il voulait bien rester pour en regarder un avec elle...!


_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Jeu 15 Mai - 17:38

Il était tard en effet. Et ils n’avaient toujours rien avalé. Étrange de la part d’une Gilmore qui prenait d’ordinaire consciencieusement ses repas. Il faut dire qu’il y avait eu de quoi les détourner de la faim un bon petit moment, de quoi les nourrir même. Car ils se nourrissaient l’un de l’autre, ils se mettaient à vivre d’amour et d’eau fraîche. Mais si pour l’heure cela leur convenait parfaitement, ils allaient vite décrépir en continuant sur cette voie. Cependant, le jeune homme ne s’en faisait pas trop, car il les connaissait bien. Ils n’étaient ni l’un ni l’autre du genre à se laisser mourir de faim, bien au contraire d’ailleurs. Il n’y avait donc pas de danger vital à se contenter pour l’instant l’un de l’autre.
Il n’empêche qu’il en était étrangement surpris. Il connaissait assez Rory pour savoir qu’il était rare qu’elle saute le moindre repas, à moins d’être malade, et encore. Qu’il sache elle n’était pas malade à l’heure actuelle. Et il n’arrivait pas à croire qu’il soit à l’origine d’un manque d’appétit. Il y avait trois choses caractéristiques chez elle : elle lisait beaucoup, buvait beaucoup de café et mangeait beaucoup. Voir Rory sauter un repas c’était exactement pareil que de ne pas la voir boire de café durant une journée entière, cela tenait de l’impossible. Et pourtant, elle ne semblait pas avoir la moindre envie de manger. Il avait sincèrement du mal à y croire.

Elle le tira de ses réflexions en lui proposant de regarder un film. Voilà une nouvelle activité qu’il ne se lasserait pas de faire en sa compagnie.
Plus jeunes ils avaient passés des soirées entières, jours après jours, assis devant la télévision, à regarder des films pour lesquels ils s’étaient battus. S’ils n’étaient pas toujours d’accord concernant la littérature ils l’étaient encore moins souvent lorsqu’il s’agissait de cinéma. En général, ils aimaient se moquer des mêmes films, ils avaient plus ou moins les mêmes goûts concernant les classiques et les films plutôt pas mal… Mais la majeure partie du temps lorsque l’un était réellement emballé par un film l’autre l’était beaucoup moins. Ce qui avait valu par le passé des batailles acharnées.
C’est donc avec plaisir qu’il accepta la proposition, avant d’ajouter avec humour :


« Si j’avais su j’aurais amené Presque célèbre. »

Ce qu’il avait pu l’énerver avec ce film là, à tel point qu’il s’en rappelait encore – d’un autre côté, il se rappelait étrangement bien de son séjour à Stars Hollow.
Ils avaient dû le voir une dizaine de fois, toujours sur la demande pressante de Jess, si bien qu’il n’aurait pas été étonnée que même à l’heure actuelle rien que le nom du film la fasse fuir. Certes, il avait particulièrement aimé le film, mais plus que cela, à présent, c’était tout un symbole. Un symbole des soirées qu’ils avaient passés l’un avec l’autre, un symbole des années où ils s’aimaient et étaient, malgré tout, heureux.
Le fait est, que, même s’il avait eu – ce qui n’était définitivement pas le cas, ni ici ni chez lui – il ne leur aurait pas fait subir cela. C’est donc avec plus de sérieux qu’il lui demanda ce qu’elle voulait regarder. Ce disant, il se rendit compte que, bien qu’il soit parti assez loin d’ici pendant quelques secondes, il n’avait jamais cessé de l’observer. Elle était certainement bien plus agréable à regarder que tous les films du monde… Mais ils n’allaient pas passer leur temps à se regarder dans le blanc des yeux.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Rory Gilmore le Jeu 15 Mai - 18:38

Elle aurait pu parler que le nom de ce film allait sortir… ! Référence à leur vie passée à Stars Hollow. Elle lui donna un léger coup de coude dans les côtes avant de sourire, ravie qu’il n’ait pas totalement effacé les souvenirs de leur passé commun. Ils avaient dû le voir au moins une centaine de fois –oh elle exagérait à peine !!! Il faut dire que Jess à l’époque aimait particulièrement ce film alors que pour elle…le visionner une seule fois aurait été amplement suffisant. Mais il faisait partie de leur petit rituel…un film, un coin confortable ou se poser et...eux deux, l’un contre l’autre, tantôt à se moquer, tantôt à critiquer, tantôt à simplement aimer ce qu’ils voyaient.

Elle aurait dû réfléchir avant de parler…avant de lui proposer un film car elle était certaine à présent que cela leur vaudrait des heures de joutes verbales afin de trouver ce qu’ils pourraient bien regarder. Ses étagères contenaient une bonne collection, cependant pas aussi fournie que celle de sa bibliothèque. Elle avait ainsi toutes sortes de DVD, mais l’un d’entre eux serait-il au gout du couple ? Ils auraient mieux fait d’allumer simplement la télévision et…d’attendre de trouver un programme qui leur plairait.

Faussement déçue, elle prit un air très triste !!


-Oh oui…Quel dommage que tu l’aies oublié !!!

Sa voix était pleine d’ironie. Elle était si triste de devoir passer à côté de la passionnante vie de William Miller pour la énième fois… ! D’accord, ce film avait gagné deux Golden Globes…et puis, l’histoire en elle-même…le fait qu’il s’agisse d’un journaliste en herbe…ça lui parlait plutôt bien mais là s’arrêtait tout ce qu’elle avait aimé de ce film.

D’un rebond sur le sofa, elle revint s’asseoir près de lui, attrapant au passage la télécommande et allumant le poste.


-Par ta faute on va devoir regarder quelque chose d’autre… !!! Oh non, vraiment, vraiment je suis profondément déçue !!!

Elle retourna alors son regard malicieux vers lui.

-Alors ?? J'étais comment ? Crédible??

Son visage était radieux. Et pour cause, elle passait une des meilleures soirées – pour ne pas dire la meilleure soirée – qu’elle n’avait vécue depuis son arrivée à New York. Elle était entre les bras de son beau gosse d’amant, elle rayonnait littéralement tant elle se sentait bien. A nouveau cette image de petit couple lui revint en tête. Ainsi installés sur le canapé, ils avaient presque l’air d’être mariés depuis des années et de simplement profiter de leur soirée pour se retrouver l’un l’autre après une dure journée de travail acharné.

Ce qu’elle était bien avec lui… ! Elle remonta une de ses mains jusqu’au col du blouson du jeune homme et le rapprocha discrètement de son visage. Elle n’avait plus que droit à son épaule désormais et son odeur lui manquait cruellement…le blouson avait beau avoir passé quelques jours chez elle, il était toujours imprégné de son parfum pour le plus grand bonheur de Rory. Ainsi, espérant ne pas être prise sur le fait, elle huma une bonne bouffée d’ « air de Jess » et l’engouffra avec plaisir dans ses poumons.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Jess Mariano le Jeu 15 Mai - 21:03

Il avait à présent l’impression de la retrouver complètement. Il ne lui avait fallu que quelques mots pour le plonger entièrement dans ses souvenirs. Il avait la forte impression à nouveau d’avoir dix-sept ans. Parce que finalement rien n’avait changé.
Ils étaient toujours là, l’un avec l’autre, à parler de tout et de rien, à profiter du temps qu’ils avaient devant eux. Ils s’aimaient toujours, et quand on aime on ne vieilli pas. Il avait eu peur, peur qu’elle ait bien trop changé, peur de se faire une image fausse d’elle, qu’il voit ce qu’il voulait voir et non pas ce qu’elle était. Il avait eu peur que le temps les ait séparés. Force lui était de constater que, heureusement, il n’en était rien. Ils étaient toujours aussi proches, ils avaient toujours les mêmes points communs, toujours les mêmes différences. Et s’ils avaient trouvés de nouvelles activités à faire ensemble – toutes pas très catholiques – ils n’en avaient pas oublié pour autant qui ils étaient, ce qu’ils avaient été et le couple qu’ils avaient finalement formé de tout temps. Car finalement, il avait la sensation de ne l’avoir jamais quittée. Ils étaient ensemble maintenant comme ils l’auraient été il y a dix ans, cinq ans, comme ils le seraient certainement dans dix ou vingt ans. C’était à la fois totalement perturbant et rassurant. Plus que jamais il avait la certitude qu’elle serait toujours là, à ses côtés, que rien jamais ne pourrait les séparer. Car le destin avait l’air de tout faire pour les réunir, contre leur gré parfois.

Quoi qu’il en soit… Il avait bien autre chose à faire que de penser, pour le moment. Elle était là, face à lui, ce qui était déjà un vrai spectacle en soi, et elle se moquait de lui – ce qui était tout aussi agréable à regarder.
Il la regardait sans jamais se départir de son sourire. Il la laissa parler sans rien répondre, essayant tant bien que mal de faire la moue, pour avoir l’air vexé, mais sans jamais y arriver pleinement, il souriait bien trop pour cela.
Cependant, il hocha la tête à sa dernière réplique. Non, elle n’était pas crédible une seconde. Elle n’avait aucun respect pour ce film, et c’était bien dommage. Elle ne pouvait pas être parfaite non plus, ça aurait été trop simple.


« Tu n’es pas la meilleure actrice que je connaisse… »

Elle n’était peut être pas la plus douée des actrices mais cela ne l’empêcha pas de s’approcher d’elle pour l’embrasser à nouveau. Plus il goûtait à ses lèvres et plus il avait envie d’y goûter encore. Cette femme était pire qu’une drogue.
Sans s’éloigner trop d’elle il murmura.


« Kate Hudson est bien meilleure. »

Promis, après cette phrase il ne parlerait plus jamais de Presque célèbre. Il y avait d’ailleurs des millions d’années qu’il ne l’avait pas vu, ni y avait pensé, d’ailleurs. Il n’y avait guère qu’elle pour le replonger dans des souvenirs qu’il avait préféré s’épargner jusqu’ici.
Puis il s’éloigna à nouveau, bien décidé à jeter un coup d’œil, lointain – il n’allait pas se lever non plus – aux DVDs de la jeune femme. La vérité était qu’il n’y voyait pas grand chose de là où il se tenait. À peine arrivait-il à déchiffrer les titres les plus connus grâce à leur calligraphie. Cette concentration extrême ne lui fit pas rater le petit geste qu’eut la demoiselle à ses côtés. Il n’avait pas rêvé, elle venait de sentir son blouson. Il en sourit doucement mais n’en montra rien. Il était simplement heureux d’être aimé par une femme si phénoménale.



HJ : Je suis désoléééééééééée :/

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiss and Tell [PV] - Terminé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum