Don't you want me? [PV] [terminé]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Mer 7 Mai - 15:21

hj : roh excuse moi j'ai perdu connaissance 30 minutes...! Je suis re mais pardon Sad
____________

Jess avait resserré son étreinte… ! De son côté elle n’osait plus bouger…si elle le faisait, elle avait la sensation que tout allait s’écrouler une fois de plus entre eux. La lumière d’un nouvel éclaire s’introduit par la fenêtre…dehors la pluie s’était faite plus violente, on l’entendait à présent nettement tambouriner frénétiquement contre carreaux et toits… ! Toute cette musique semblait allait de pair avec l’histoire qu’ils vivaient à présent. Tout semblait si chaotique…et pourtant Rory se sentait apaisée… !

Sans bouger, elle avait laissé une de ses mains se poser sur la jambe de Jess, elle se promit intérieurement que ce serait le seul contact qu’elle s’autoriserait, mais savait que si Jess de son côté voulait retransformer son corps en une flamme incandescente grâce à ses caresses et ses baisers, cette fois-ci, elle ne le stopperait pas, elle ne l’arrêterait plus.

Puis il s’était exprimé, à nouveau, d’une voix si douloureuse…elle en était si triste pour lui. Non, effectivement, elle ne lui en avait pas voulu lorsque son histoire avec Dean s’était arrêtée, bien au contraire, il avait été là ce soir-là, sur ce pont…sans lui elle n’aurait peut-être pas eu le courage d’avancer… !


-C’était différent…Dean m’a plaqué…Lena t’aime encore… !

Ensuite il reprit sa voix si suplicatrice… il avait besoin de temps. Du temps, n’en avait-il pas déjà trop eux. Cette situation avait déjà tant duré… ! Et puis, du temps pour quoi ? Pour décider de larguer l’une des deux femmes en route et de continuer sa vie ? Elle ne put alors plus tenir sa résolution. Elle devait voir en lui, voir en son regard pour comprendre ce qu’il en était vraiment. Elle se détacha de lui, sondant son regard à nouveau.

-Du temps pour quoi Jess… ? Elle t’aime, tu ne peux pas lui faire ça…

Mais Rory aussi l’aimait…et pourtant elle était prête à se sacrifier, à sacrifier son amour pour leur permettre, à Lena et à lui, de vivre à nouveau heureux comme avant qu’elle ne revienne dans la vie de Jess pour tout gâcher entre eux…

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Mer 7 Mai - 16:25

Effectivement, il y avait une différence de taille. Jess avait toujours été persuadé que la femme qu’il aimait serait restée avec Dean des millénaires s’il ne l’avait pas plaqué, qu’elle n’aurait jamais pu avouer qu’elle en aimait un autre. Au début, ça lui avait fait mal de penser à cela, parce qu’il y voyait une certaine honte de sa part. Maintenant, il y voyait surtout de la faiblesse.
Elle n’avait pas voulu blesser Dean, et pourtant elle ne l’avait pas épargné quand même. Bien au contraire, cela avait dû être difficile pour lui le jour où il s’était rendu compte que malgré tout ses efforts, malgré tout ce qu’il avait tenté pour la garder elle n’était plus avec lui qu’en apparence. Son cœur n’était plus à lui depuis longtemps déjà, ce n’était plus lui qui occupait ses pensées, ce n’était plus avec lui qu’elle voulait discuter. Dean était un gentil garçon, il en avait supporté beaucoup. Jusqu’à ce qu’il ait comprit qu’il ne gagnerait plus, et Jess aurait pu jurer qu’il avait eu le sentiment d’être pris pour un idiot.
Elle enchaina avec une nouvelle phrase qui, dans son esprit, fit totalement corps avec ses premières pensées.
Il n’était plus question de Lena, il n’était plus question de Rory, mais bien de lui. Il n’allait pas rester avec une femme toute sa vie sous prétexte qu’il ne pouvait pas lui faire ça. D’autant que ce serait assez difficile à vivre pour elle aussi. Elle était à la place de Dean. Et ce n’était pas une place plus enviable que les autres. Elle se rendrait bien compte s’il ne l’aimait plus que les choses étaient différentes. Et elle en souffrirait. Il aurait même été prêt à parier qu’elle en souffrirait bien plus que s’il se séparait d’elle parce qu’il ne l’aimait plus.
Mais le fait est qu’ils n’en étaient pas encore là dans l’esprit de Jess. Parce qu’il aimait encore Lena, du moins il n’était pas sûr de ne plus l’aimer.
C’est un regard tendre qu’il posa sur la demoiselle. Même si rien n’était réglé, même si les mêmes problèmes revenaient inlassablement en lui, avec la même force, il était apaisé. Il arrivait à présent à réfléchir à tout cela avec calme, presque de manière détachée, et c’était le meilleur moyen d’y voir plus clair.
C’est même avec un peu d’humour qu’il reprit.


« Je dois attendre patiemment qu’elle me plaque alors ? »

Une fois encore ce n’était pas si drôle que ça. En fait, il essayait surtout de lui montrer les limites de son raisonnement : ce n’était pas comme ça que l’on arrangeait les choses, ce n’était pas en attendant que les autres agissent à notre place quand, décidément, ils avaient trop mal. Et ce n’était pas la bonne solution parce qu’il voulait éviter autant que possible la souffrance à tout le monde.
L’air de rien, il lâcha même.


« Dean aussi t’aimait, Rory. »

En effet, ce n’était pas parce qu’il ne l’aimait plus qu’il l’avait plaquée. Cela n’avait même aucun rapport. Finalement, cette phrase était lourde de sens, bien plus pesante qu’il ne l’aurait voulu. Sans le vouloir, il lui avait dévoilé de manière subtile le fonde de sa pensée : elle avait fait énormément souffrir Dean, il était hors de question qu’il reproduise la même erreur.

« Si jamais je ne l’aime plus je ne vais pas passer ma vie avec elle. Ce serait idiot, on en souffrirait tous les deux. »

À nouveau il tenta un peu d’humour, cette fois pour essayer de lui faire comprendre que s’il n’aimait pas Lena et qu’il l’aimait elle il était hors de question qu’il gâche cette chance… Mais il le dit d’une façon qui n’était certainement claire que dans sa tête.

« Il y a tellement de femmes qui attendent que je leur donne un peu d’amour. Je ne voudrai pas m’en priver. »

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Mer 7 Mai - 16:58

Sur ce point Jess n’avait vraiment pas tort. Il n’y avait qu’à se rappeler de leur trajet dans le métro pour le voir. Alors que leurs corps étaient collés l’un à l’autre par la faute de la foule, Rory avait pu remarquer quelques regards féminins déshabillant le beau brun du regard… ! Toutes ses femmes auraient volontiers profité d’une bonne dose d’amour de la part de cet apollon.

Elle revint se lover contre son torse alors qu’au dehors la tempête ne semblait plus vouloir s’arrêter et s’intensifiait même à en croire désormais les bourrasques de vent qui déferlaient dans la rue… !

Alors qu’une de ses mains prodiguait toujours quelques caresses ça et là au-dessus du genoux de Jess, Rory parla de façon très calme malgré les tourments qui s’emparaient d’elle un peu plus chaque minute.


-Et si je n’étais pas revenue dans ta vie ? Tu douterais aussi ?

C’était une question pertinente en effet, si Rory n’avait jamais recroisé la route de Jess, aurait-il alors aussi éprouvé tous ses doutes envers Lena ? Elle n’en était pas si convaincue que cela, et de ce fait, tout était bel et bien de sa faute.

-Je suis désolée…

Ces quelques mots s’adressaient plus à Lena qu’à Jess,…Elle aurait aimé qu’ils lui parviennent. Mais Jess avait aussi raison sur un point, si il ne l’aimait plus, il n’allait pas continuer à prétendre le contraire quit à la faire souffrir…il lui devait la vérité. C’était alors que les doutes se mélangeaient en elle. Si il quittait effectivement Lena, allait-il le faire pour mieux revenir entre les bras de Rory ? Ou…comme il ne savait pas s’il l’aimait, peut-être allait-il se chercher quelqu’un d’autre ? Mais là c’était aller trop loin… ! Le présent, la situation actuelle était la seule qui comptait.

Un soupire passa ses lèvres alors que la main qui se promenait sur la jambe de Jess précédemment montait jusqu’à son visage pour le cacher. Elle était tellement fatiguée de toutes ces guèguères…Pourquoi ne pouvaient-ils pas tout simplement s’aimer… !

-Je suis perdue… je ne sais plus que penser de tout ça…

Oui, qu'ils s'aiment et oublient tous ces soucis, là était son voeux le plus cher à l'instant...! Un peu de bonheur et de passion dans ce monde déjà assez perturbant sans toutes ses prises de tête inutiles...

-Tu...tu devrais rentrer chez toi...la retrouver...

...que leurs lèvres se rejoignent à nouveau lui faisant ainsi oublier la cruauté de ces instants difficiles...leurs tensions...elle aurait tant aimé qu'ils cèdent tous deux à cette douce follie d'unir leurs corps...une seule fois...une seule et unique fois s'il le fallait mais...

-Tu devrais lui parler...et réfléchir à ce que tu perdras en la quittant....

...mais il y avait Lena...toujours et encore...Lena...

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Mer 7 Mai - 18:06

Ses bras étaient sans conteste ce qu’il y avait de meilleur au monde. Le meilleur des remèdes. À l’heure actuelle il n’y avait plus qu’eux pour le calmer, ses caresses, son amour, ses baisers. Et il savait bien que le retour à la réalité serait difficile. Une réalité où il ne partageait pas ces moments privilégiés avec elle. Une réalité où il se rendait compte du crétin qu’il était. Il aurait préféré rester là pour le reste de sa vie que de revivre cela.
À sa question, il répondit du tac au tac.


« Non. »

C’était un peu trop catégorique, et par conséquent à nuancer.

« Peut-être… Si j’avais croisé quelqu’un dont j’aurais pu tomber amoureux. »

La vérité était qu’il y croyait peu. Lena était encore aujourd’hui, jusqu’à ce qu’il revoie Rory du moins, sa bouée de sauvetage. Depuis qu’il était avec elle il n’avait plus regardé la moindre autre femme. Parce qu’il l’aimait et qu’il lui était reconnaissant. Il n’y avait que Rory que, quoi qu’il arrive, il regarderait toujours. Parce qu’elle n’était pas une fille comme les autres, parce qu’il était conscient qu’elle était la femme de sa vie. Il n’y avait qu’elle pour pouvoir détourner ses yeux de Lena.
Au final, sa phrase n’était pas un mensonge. Il avait raison quand il disait que seule une femme qu’il pourrait aimer l’aurait fait douter ainsi. Il oubliait juste de rajouter qu’en dehors de Lena il ne pouvait plus aimer qu’elle.

Sensiblement, il s’approcha encore un peu d’elle. Il la voyait lasse, fatiguée, épuisée, et il s’en voulait. Il aurait rêvé que les choses soient plus simples.
Mais c’était impossible. Il avait toujours agi comme il avait cru devoir le faire. Il avait passé des années à l’aimer sans rien avoir en retour. Jusqu’à Philadelphie. Il n’aurait pas pu l’attendre deux années de plus, il n’aurait jamais tenu. Il avait cru devoir tourner la page, Lena était là, elle n’attendait que lui. Là encore, il n’avait fait que ce qu’il pensait devoir faire. Mais maintenant… Il n’y voyait plus si clair, sa vie jusque là linéaire faisait autant de lacets qu’une route de montagne.
Caressant avec douceur le dos de sa compagne il murmura doucement.


« Moi non plus, tu sais. Mais arrête d’y réfléchir. J’arriverai à nous sortir de là, d’accord ? »

Toujours les mêmes promesses. Il espérait, cette fois encore, pouvoir les tenir. Mais rien n’était moins sûr, car pour le coup il n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire.
Puis elle reprit la parole, et ce qu’elle dit le laissa pour le moins songeur.
Il en perdrait des choses, à commencer par son appartement. Mais ce n’était par l’heure des constatations matérielles. Il aurait tout le temps d’y réfléchir quand il serait à la rue.
Il y avait des choses bien plus importantes auxquelles s’attacher à ce moment qu’à ce qu’il allait perdre. Car il s’en doutait déjà plus ou moins, une femme charmante qui l’aimait profondément serait ce qu’il perdrait en premier. Mais tout ça n’avait, à ses yeux, pas beaucoup d’importance. Il ne comptait pas rester avec Lena seulement à cause de ce qu’il perdrait en la quittant.

« Je vais y réfléchir. Mais je ne lui parlerai pas avant d’être sûr de ce que je fais. J’aimerai arriver avec la solution, et pas tout un tas de questions. On est déjà trop nombreux à plancher sur le sujet, ajouta-t-il plus légèrement. »

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Mer 7 Mai - 18:30

hj: Je suis désolée c'est nul mais j'suis un peu ... enfin tu sais. Bref pardon
___

Il s'était rapproché un peu trop au goût de Rory. Non que cela soit déplaisant…Bien au contraire, elle rêvait tant de pouvoir le retrouver dans cette fièvre si forte qui les unissait lorsqu’ils se rapprochaient… ! Mais ils étaient tous les deux perdus et ce n’était vraiment pas le moment…et pourtant…son étreinte chaude et rassurante…sa respiration qu’elle sentait alors qu’elle était collée contre lui…tout cela la troublait tant…

Rory n’eut pas beaucoup de choix autre que celui de se séparer de lui. Elle s’éclaircit la gorge en se relevant donc et fit quelques pas. Comment pouvait-il être aussi désirable…à croire qu’on leur avait jeté un sort…Un sort cruel qui faisait qu’elle aurait irrévocablement envie d’aller trop loin…


-Il vaudrait mieux…tu devrais rentrer.

S’ils ne se séparaient pas dans les prochaines minutes, s’ils ne retrouvaient pas le monde et sa civilisation, alors elle ne pourrait probablement plus se retenir. Elle avait besoin de ses lèvres sur les siennes, de ses caresses sur sa peau et de sa voix au creux de son oreille… !

Dehors l’orage grondait toujours, mais elle semblait ne pas le réaliser. Elle voulait le faire rentrer chez lui dans la tempête…


_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Mer 7 Mai - 18:55

HJ : Ce n’est pas nul, c’est court, nuance
Si tu veux parler, je suis là Wink


Elle se leva, se faufilant à nouveau entre ses bras. Lui ne bougea pas. Il se contentait simplement de la regarder. Sans pouvoir s’empêcher de se dire que, définitivement, il n’avait jamais vu pareil spectacle. Elle était d’une beauté déroutante, d’un charme à faire frémir le plus droit des hommes, elle marchait avec tant de grâce… Elle n’était peut-être pas la plus belle, la plus charmante ou la plus gracieuse, mais elle était absolument parfaite.
C’est avec regret, amertume même, qu’il se disait ceci. Elle était parfaite, oui… Alors qu’attendait-il ? Personne ne peut résister à la perfection, personne ne peut se défendre de ne pas en être amoureux… Alors qu’est-ce qui lui prenait ? Il devait l’aimer, quelque part, le contraire n’était pas possible.
Sauf qu’il n’écoutait pas, car c’était son cerveau qui parlait, et ce n’est pas à lui de parler d’amour. Il ne l’écouterait certainement pas parce que dans ce cas il n’était pas vraiment bon conseiller. L’amour intellectuel n’est pas celui qui dure. Le cœur voit plus loin, sent mieux. C’est lui qu’il devrait interroger jusqu’à avoir une réponse cohérente. Et il espérait bien que sa raison ne s’en mêlerait pas trop.
Ce qui le poussa à se demander si, finalement, Lena ne serait pas le choix de la raison et Rory celui du cœur. Si tel était le cas il ne tarderait à s’en apercevoir, et il aurait mis vite tout le monde d’accord.

C’est alors qu’elle le poussa à nouveau à la porte. Il resta un long moment sans répondre. Il devait l’écouter, il s’en doutait. Mais n’avait pas vraiment envie de la laisser là. La pluie dehors ne lui faisait pas peur. Il avait simplement envie de passer encore avec elle tout le temps qu’il pouvait passer.
Seulement, on savait où le menait ses envies, et ce n’était certainement vers là qu’il devait tendre. Il soupira alors, avant de trouver un compromis.


« Je préfèrerai te ramener chez toi avant. C’est pas très loin… Et… »

Et il se sentirait plus serein s’il savait qu’elle était tranquillement chez elle, plutôt que perdue au milieu d’un quartier qu’elle ne connaissait pas. Mais il préférait taire cette partie.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Mer 7 Mai - 19:14

hj: j'vais m'calmer...ça ira..
___

Naturellement s'il partait, elle n'allait pas rester ici toute seule, non, elle devait elle aussi penser à rentrer...il lui proposa alors de la raccompagner chez elle...une très mauvaise idée pour Rory car elle savait très bien ou cela les mènerait…elle allait lui proposer de monter une fois arrivé…ils seraient l’un comme l’autre ruisselant aux suites de l’orage et il allait accepter…et une fois en haut…tout déraperait à la vitesse de l’éclaire…plus de barrières, plus rien pour les empêcher de commettre l’irréparable car elle n’aurait plus jamais la force de lui résister.

Elle nia de la tête, se dirigeant elle-même vers la porte.

-C’est gentil mais…j’ai envie de marcher un peu, je rentrerai plus tard…

Certes elle ne connaissait pas ce quartier mais les plans de ville n’étaient pas rares à New-York et si vraiment elle se perdrait, elle descendrait alors sous terre dans ce que l’on appelle un métro et là, elle regagnerait son quartier.

Arrivée à la porte, elle se retourna pour lui lancer un dernier regard. Comment décrire ce qu’il s’y trouvait ? Un mélange d’énorme chagrin et de désir indescriptible… ! Elle savait qu’elle ne pourrait plu, d’où le chagrin, mais elle rêvait encore tant de son corps contre le sien que le désir ne pouvait se cacher bien longtemps.

Puis elle s’était retournée, avait appuyé sur la poignée et s’était subitement arrêtée.

-Oh… et…cet endroit est parfait…tu devrais vraiment le prendre…

Elle avait ensuite ouvert la porte sans même se rendre compte du déluge qui s’abattait à présent sur la ville. Après tout, elle était déjà mouillée, sortant à peine de la douche…et puis la pluie ne lui avait jamais fait peur…

Son cœur se brisa alors qu’elle passait le porche d’entrée. Allait-il la rattraper ? Elle en doutait fort,…elle venait de refuser qu’il la ramène, il devait l’avoir mal pris et…elle en était navrée…

Elle descendit donc les marches, désormais trempée pour de bon. Son chemisier devenait un peu plus transparent à mesure que ses longs cheveux ruisselaient…Avec toute cette histoire, elle avait oublié sa veste là-bas…tant pi…après tout, ce n’était pas si grave. Croisant ses bras sur sa poitrine, Rory soupira une dernière fois le cœur lourd de ce qu’elle laissait derrière elle – l’homme le plus parfait du monde à ses yeux.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Mer 7 Mai - 20:33

HJ : Tu es sûre ?


Elle partait donc. Elle n’était pas partie que déjà il sentait cet immense vide en lui. Il aurait tellement aimé la retenir. Tout simplement parce qu’il ne voulait pas la voir s’en aller… Mais il savait que leur calme apparent ne tiendrait pas bien longtemps s’ils ne se séparaient pas.
Il aurait voulu la garder contre lui, à jamais. Il aurait aimé l’embrasser, parce qu’il détestait qu’ils puissent se quitter ainsi. Mais il savait autant qu’elle à quoi cela pourrait mener. Ce n’était certainement pas le moment, plus que jamais ils ne devaient pas se laisser aller. Ça aurait certainement été le meilleur des réconforts, le plus efficace. Mais un réconfort qui amènerait une détresse plus grande encore. Et il ne voulait pas d’elle ainsi, il ne voulait pas qu’ils en arrivent là simplement parce qu’ils étaient trop las pour se battre.
Elle refusait même qu’il la raccompagne. Si ça lui fit de la peine, il comprit que malgré tout elle était certainement la plus responsable des deux. Elle l’avait toujours été. Cette pensée dessina un vague sourire sur ses lèvres.

« Comme tu veux. »

Il avait parlé pour lui bien plus que pour elle. Il n’était pas sûr qu’elle ait entendu, et ça ne faisait rien.
Puis elle se retourna. Son cœur failli s’arrêter de battre. Elle était si belle… Il l’aimait tellement…
Elle lui parla de la librairie, et il ne put qu’en sourire. Oui, l’endroit était parfait. Il n’avait plus le moindre doute là-dessus. Il savait qu’il trouverait étrange de revenir ici après ce qu’il s’était passé. Mais il savait que ce serait ici ou nulle part. À présent il le sentait. Il sentait plus que jamais l’âme de cet endroit.
Elle avait ouvert la porte, ce qui avait permis à Jess d’admirer les torrents qui s’abattaient à présent sur la ville. S’ils rentraient sans mourir noyés et sans attraper une pneumonie ils auraient vraiment de la chance. C’est alors qu’il réalisa. Elle allait partir en chemise, chemise qui, déjà d’ordinaire n’était pas très opaque. Il ne pouvait décemment pas la laisser sortir ainsi. Elle allait finir tremper, et donc potentiellement tomber malade, mais surtout presque nue.
Quelques instant il chercha des yeux la veste de la jeune femme, sans pour autant la trouver. Par contre, il vit son blouson à lui. Avant qu’elle n’ait pu partir il se leva donc.


« Rory attends ! »

Attrapant sa chemise, qu’il n’avait toujours pas enfilée, d’une main, son blouson de l’autre il vint la rejoindre sur le palier. Il pleuvait encore plus que ce qu’il aurait cru. Cela devait être assez semblable au déluge qu’avait vécu Noé…
Arrivé à ses côtés il lui plaça sa veste sur les épaules. Lui n’aurait donc rien pour se couvrir. Mais là était bien le cadet de ses soucis.
Doucement il se pencha ensuite vers elle, pour déposer un baiser sur sa joue.


« Rentre bien. »

La tentation de la garder avec lui, de l’embrasser au moins, le dernier baiser de cette bien étrange journée, n’avait jamais été aussi fort. Pourtant, tant bien que mal, il se contiendrait.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Mer 7 Mai - 20:58

hj : je ne suis plus bien sûre de rien...mais une bonne nuit de sommeil m'aidera. T'en fais pas.
___

Il l'avait rattrapée et elle avait cru à un mirage lorsqu'elle s'était retournée en direction de sa voix. Elle avait cru mourir sur place…Le visage ruisselant…Jess se tenait face à elle dans la plus belle des perfections, torse nu, sa chemise à la main… ! Il s’était approché pour la recouvrir de son blouson. Son blouson…son odeur… elle luttait déjà avec tant de peine mais l’image qu’elle avait face à elle ne l’y aidait pas… ! Elle aurait dû lui rendre son blouson et fuir aussi vite que possible mais elle semblait figée par le spectacle qui s’offrait à lui… ! Et c’est alors que Jess s’était approché d’elle afin de l’embrasser sur la joue.

Il voulait donc sa mort…c’était la seule explication possible…et justement…son cœur avait définitivement dû cesser de battre, et, à son exemple, sa raison venait de rendre les armes.

Ils se tenaient là tous les deux, sous une pluie battante, trempés désormais jusqu’aux os. Rory avait voulu le remercier de son attention mais plus rien ne sortirait de ses lèvres, si elle ouvrait la bouche, à coup sûr, elle perdrait toute force de façon définitive.

Son pouls s’emballait à l’instar de sa respiration à présent, perdue dans le regard de l’homme qui lui faisait face…le désir était si grand en elle… ! Elle s’avança d’un pas vers lui, complètement perdue, puis un second avant de sembler prendre conscience de la folie de ce qu’elle allait être sur le point de faire…elle lui avait alors tourné le dos et s’était éloignée de…quoi…trois ou quatre pas… ! Mais…

Mais le torrent qui brûlait en elle n’en pouvait plus. Il était allé trop loin…il l’avait cherché… ! Elle se retourna vers lui, le regard fiévreux et avança d’un pas décidé.


-Je te hais… !!!!

Et un millième de seconde plus tard, elle se retrouvait à l’embrasser avec plus de passion que jamais. Oui elle le haïssait….elle le détestait d’être aussi parfait, de l’obliger à tant le désirer et de la repousser en même temps pour les beaux yeux d’une autre… ! Elle n’en pouvait plus, advienne que pourra. Il n’avait qu’à la détester, la maudire même une fois que leurs corps se sépareraient mais elle ne renoncerait plus… !

On aurait pu croire que la pluie glaciale, le vent, l’orage et les éclairs se déchainaient à présent en parfaite harmonie avec les sentiments de la belle. Une tornade…un ouragan…un tsunami…bien plus encore. Rory avait définitivement perdu l’esprit anéantissant ainsi la seule source de sagesse et d’espoir pour le pauvre jeune homme. Désormais il ne pourrait compter plus que sur lui-même pour se sortir de là…

Alors que Rory prolongeait son baiser avec ferveur sous cette pluie, elle rapprocha son corps un peu plus du sien, ceinturant désormais sa taille de ses bras. Elle avait l’impression que rien ne pourrait les séparer, pas même le déluge…et à présent que la partie de son cerveau - qui faisait d’ordinaire d’elle une personne réfléchie – avait démissionné…elle devait avouer que c’était un pure délice…

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Mer 7 Mai - 21:34

À l’instant il n’avait pas besoin de lire dans les pensées pour savoir ce qu’il se passait dans celles de Rory. Il lisait en elle toute l’envie, et il dû bien avouer qu’il eut du mal à y faire face. Il est tellement dur de résister à un regard si perçant, un regard si franc, il transmettait si facilement sa flamme. Jess dû prendre une profonde inspiration, remplir ses poumons de l’air à présent si frais, pour se dissuader de tenter la moindre chose. Ils s’en était sortis une fois – ou plutôt elle l’avait sorti de là une fois – il n’était pas sûr que la deuxième serait sans dommages.
Elle était si séduisante, littéralement ruisselante de pluie. Cette pluie qui glissait sur son corps, cette pluie qui caressait ce qu’il aurait aimé que ses mains caressent, cette pluie qui se permettait de glisser sur ses lèvres, dans ses cheveux, sur sa poitrine, en toute impunité. Tant d’endroits auxquels il n’avait lui pas droit.
Il avait vu juste. Son chemisier déjà était trempé, et complètement transparent. Se passant la langue sur les lèvres il détourna le regard, les sourcils arqués il avait presque l’air de s’en amuser. Mais ce n’était certainement pas le cas. Car s’il appréciait, et c’était peu dire, ce qu’il venait de voir il ne devait pas regarder, sinon il était perdu à jamais.
C’est ce moment qu’elle choisit pour s’éloigner de lui. Il put donc un peu plus sereinement l’observer encore. Bientôt elle ne serait plus là. Tout serait fini, pour cette fois, car c’était très certainement partie remise.
Quand elle se retourna pour lui jeter sa haine à la figure. Du moins une haine verbale, car il voyait dans ses yeux brûler le même désir, même à cette distance il pouvait sentir le feu qui brûlait à nouveau en elle. Mais ce qu’elle venait de lui dire n’était rien en comparaison de la suite. Voilà qu’elle se jetait à nouveau à son cou, qu’elle l’embrassait avec une passion qu’il ne lui avait jamais vue.
Bien entendu, il n’eut d’autre choix que de prolonger. Ce baiser, il l’avait bien trop attendu pour y renoncer. Elle le serra un peu plus contre lui, ce qui provoqua chez lui un soupir de bonheur, d’envie, d’agitation.
Cependant, lui n’en fit pas de même, il ne s’autorisa pas à poser une seule main sur elle. Il s’était tellement cru sorti d’affaire, il avait tellement cru pouvoir rentrer chez lui la tête haute… Il n’avait pas envie de laisser tomber sans se battre de toutes ses forces. Elle lui en voudrait, elle le détesterait et il la perdrait. Il les perdrait toutes les deux, très bien. Mais il serait honnête. Soudainement l’honnêteté, l’intégrité l’importait plus que le bonheur de l’avoir contre lui.
En fait, c’était peut-être ce qu’il aurait aimé se raconter, mais l’histoire était toute autre. Plus il y réfléchissait et plus il avait le sentiment que s’il se posait cinq minutes, qu’il y réfléchissait un peu au calme, loin du tumulte de la vie, son cœur aurait prit sa décision. Il sentait qu’il était prêt à céder à Rory, mais sur un tout autre terrain. Et il ne voulait pas de ça, il ne voulait pas que leur possible relation commence de la sorte. D’un autre côté… Il y avait de grandes chances que si elle ne commence pas de cette façon elle ne commence pas du tout.
Dieu, il ne pourrait jamais supporter de voir dans le regard de la jeune femme qui l’embrassait à présent qu’il avait été infidèle. Car elle en avait peut-être envie maintenant, mais elle ne le supporterait pas plus tard. Si d’aventure ils se mettaient ensemble, elle ne supporterait pas qu’il approche une femme, elle aurait bien trop l’impression de revivre la même chose, avec elle dans le rôle de Lena. Et ce qui les avait rapproché finirait par les détruire. Il en était certain.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Jeu 8 Mai - 5:24

Ce baiser, à l’image de son amour, n’avait été que dans un sens…elle sentait en cet instant que de son côté, il n’en avait pas autant envie qu’elle. C’est pourquoi elle calma lentement sa passion et prolongea une dernière fois son baiser, avec un brin de désespoir. Une larme coula sur sa joue. Ce qu’elle pouvait détester ce qu’il se passait entre eux…si tout avait pu être plus simple, elle n’aurait pas été contre…mais là…ça en devenait si usant… !

Elle finit par se détacher de lui…la pluie aiderait à camoufler ses larmes. Son visage…ses cheveux…son corps…la jeune femme était à présent entièrement trempée…mais elle s’en fichait complètement. Elle observait face à elle la perfection…Torse nu, ruisselant lui aussi de milles petits cours d’eau, le regard grave, Jess n’avait pas bougé d’un cil.

Elle voulait s’excuser de son comportement…ou plutôt…non elle ne voulait pas. Elle s’était, pour la première fois depuis leurs retrouvailles, montrée spontanée et elle n’avait certainement pas à le regretter. Quant à Jess…elle ne comprenait plus rien. L’homme qui lui faisait face semblait si contradictoire… ! C’était comme s’il se rapprochait à chaque fois d’elle pour un peu mieux reculer… !

Pressant ses propres lèvres l’une contre l’autre, essayant de préserver le plus possible le goût de ce dernier baiser, Rory baissa la tête. Tout autour d’eux semblait si calme…plus un bruit dans les rues, plus une voiture pour troubler tout ceci…juste la pluie, l’orage, le vent et les éclairs.

Si elle ne comprenait plus Jess, elle comprenait en revanche bien ce qu’il attendait à l’instant précis… ! Il voulait s’en aller, rentrer chez lui et poser les choses à plat…et elle allait certainement en faire autant.

Elle aquiessa silencieusement, oui elle devait définitivement rentrer mais…pas ainsi. Elle retira le blouson du jeune homme de ses épaules et le lui tendit. Elle n’avait pas besoin de ça…pas sans lui. Lui en revanche allait le regretter… ! Il allait tomber malade s’il ne se couvrait pas très vite. De plus si elle partait avec le blouson…cela les obligerait à se revoir afin qu’elle puisse lui rendre sa veste…et elle n’était pas certaine de le vouloir après ce qu’il venait de se passer.

Elle lui sourit malgré tout, tristement pourtant, ce qu’il pouvait être craquant ainsi…Puis, baissant à nouveau la tête, elle s’éloigna, sans un mot.


_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Jeu 8 Mai - 9:17

Le jeune homme resta quelques secondes comme sonné. Elle lui avait tendu sa veste, qu’il tenait à présent dans la même main que sa chemise, et s’était éloignée sans un mot.
À nouveau il sentit sur lui tout le poids de la fatigue. Plus que jamais il était las. Las de se battre contre elle, au lieu de se battre avec elle contre le reste du monde. Las d’avoir encore une fois l’impression d’avoir tout fait de travers. Elle s’était laissée aller, et il l’avait repoussé – une fois de plus – certes… Mais il s’était battu la moitié de la journée, il aurait aimé qu’elle comprenne qu’il ne voulait pas voir ses efforts vains. Il aurait aimé qu’elle sache que c’était loin d’être contre elle, il avait cru pourtant lui avoir montré. Elle voyait bien la passion et le désir en lui. Elle voyait bien qu’il résistait à contre cœur, qu’il voulait mais ne pouvait pas. Il aurait aimé qu’elle voit aussi loin qu’il voyait à présent. Mais elle ne semblait même plus avoir conscience de ce qu’il adviendrait la minute suivante, alors dans quelques jours…
Avant tout, il mit sa chemise sur son corps décidément trempé. Le vêtement, lui, ne l’était pas totalement encore, ce qui ne saurait tardé, et collait assez désagréablement sur son corps. Cependant, il ne la boutonna pas. Il avait bien autre chose à faire, quelque chose d’urgent qui ne souffrirait pas d’attendre une seconde de plus.

Il se lança alors à sa suite et vint lui remettre le manteau sur les épaules. Il était peut-être têtu mais il n’en démordrait pas, il ne la laisserait pas partir sans être sûr qu’elle était un minimum couverte. Lui était un grand garçon, il s’en sortirait. Elle, il avait tout simplement envie de prendre soin d’elle, même si pour cela il fallait se battre avec la principale intéressée. D’autant qu’il ne comptait pas la laisser sereinement partir trempée et à moitié nue.
Par la suite, il se posta devant elle afin de lui barrer la route. Ce qu’elle pouvait être belle… Elle était plus mouillée qu’il ne l’avait jamais vu – bien plus que lorsqu’elle s’était battue avec le système d’arrosage à Stars Hollow – et aussi bien plus sublime. Il resta quelques secondes plantées devant elle sans savoir ni que dire ni que faire. Elle ne voudrait pas de lui, c’était certain. Elle allait le repousser, et ce serait là un juste retour des choses, elle aurait sa vengeance. Sauf qu’à l’instant il n’avait pas la moindre idée ni d’écouter sa raison ni son cerveau. Il ne voulait qu’une seule chose, bien innocente en vérité. Ce n’est plus de son corps qu’il avait envie, mais d’elle. Étrangement, il n’avait besoin de rien d’autre qu’un peu de tendresse. Il n’aurait certainement rien, mais tant pis, il tentait. Quand il hurlerait à la mort de douleur on verra bien que faire.
Sans un mot, il s’approcha donc d’elle et la prit dans ses bras. Elle n’eut pas l’air de réagir immédiatement. Déjà il sentait son cœur se serrer, persuadé qu’elle ne tarderait pas à le repousser, ou qu’elle resterait droite comme un piquet, attendant patiemment qu’il en ait finit avec elle. Doucement, une de ses mains vint caresser le visage de la demoiselle. Ses cheveux n’étaient plus que torrent, son visage contenait mille perles de pluie, et son maquillage n’avait pas tenu le choc. En effet, le peu de noir qu’elle avait appliqué autour de ses yeux commençait à présent à se disperser autour de ces mêmes yeux. Cela soulignait à la perfection le bleu de ses yeux qui n’en devenait que plus saisissant.
Après avoir laissée sa main glisser quelques secondes sur la mâchoire de la demoiselle, entre l’oreille et le cou, il approcha son visage du sien et l’embrassa. Un baiser tout en douceur, un baiser remplit de toute la tendresse et l’amour qu’il avait pour elle.
En quelque sorte, il était en train de lui ouvrir son cœur. Et chaque seconde était abominable autant que belle car il n’attendait qu’une chose : le moment où il se ferait rejeté. Pourtant, malgré lui, quelque part au fond de lui, il restait un minuscule espoir, l’espoir qu’elle se laisse aller, qu’elle réponde à toute cette tendresse et à tout cet amour qu’il lui donnait.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Jeu 8 Mai - 10:46

Il l'avait rattrapée, lui avait à nouveau couvert les épaules de sa veste puis s'était planté devant elle. Rory était restée immobile, surprise de son geste. Mais que faisait-il? Pourquoi la rattrapait-il alors qu'elle venait de le quitter?

La main du jeune homme avait alors glissé sur le contour de son visage. Mon dieu, elle devait être horrible...son maquillage avait très certainement coulé, ses cheveux ne devaient plus ressembler à rien et la tristesse de son regard n'arrangeait certainement pas les choses...elle devait être minable...elle avait voulu détourner la tête, mais le regard que Jess lui lançait semblait le lui interdire...

Il essayait certainement de se faire pardonner son attitude d'il y a quelques minutes...sa main vint alors se placer entre son oreille et son menton...elle le regarda, incertaine de comprendre...il allait peut être parler? Pour sa part Rory n'avait rien à lui dire, elle en avait déjà trop fait...

Puis le visage de l'apollon s'était rapprocher...lentement...mais surement...jusqu'à frôler à nouveau les lèvres de la belle...elle ne bougea pas, elle était...interdite. Que lui arrivait-il? Rory ne comprenait plus rien...Elle venait de l'embrasser et il n'avait pas réagi...et à présent qu'elle abandonnait...c'était lui qui revenait à l'assault??

Son coeur s'emballa cependant...il la torturait...! Elle lui rendit son baiser avec toute la douceur qu'il avait voulu lui faire passer...une de ses mains monta sur le torse mouillé du beau brun...puis elle sépara leurs lèvres, définitivement perdue...


-Que...pourquoi?

Pourquoi lui faisait-il cela en effet? Elle ne comprenait plus. Un instant il semblait si froid...et l'instant d'après il en redemandait? Il était perdu lui aussi, d'accord, elle voulait bien le croire...Il aimait Lena et la désirait elle...mais était-ce une raison pour envoyer Rory se perdre une fois de plus dans un tourment de questions??

Cependant elle ne bougea pas, noyant son regard dans celui de l'homme qu'elle aimait. Il n'avait pas le droit de se dérober cette fois-ci...elle voulait des explications...!

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Jeu 8 Mai - 13:10

Elle se pensait horrible, il la trouvait saisissante de beauté. On ne pouvait pas dire qu’à cet instant elle ressemble à toutes ces femmes que l’on voit à la télé ou dans les magasines, parfaitement habillées, maquillées, rien qui dépasse, totalement carrée. Peut-être que ses cheveux n’étaient plus coiffés, que son maquillage coulait et que ses vêtements n’étaient plus que l’ombre d’eux-mêmes. Elle avait peut-être l’air bien moins parfaite que d’ordinaire, mais Jess ne boudait pas ce plaisir. Elle semblait plus fragile, plus vulnérable que jamais, petite créature perdue au milieu de l’océan, et ces yeux qui criaient sa détresse n’arrangeaient pas les choses. Mais au lieu de lui donner des airs d’épouvantail cela la rendait irrésistible, plus aimable que jamais.
Les choses ne se passèrent pas aussi mal qu’il l’aurait cru. Elle lui rendit même son baiser, et le jeune homme crut qu’il allait défaillir. Cela confirmait à la perfection les propos qu’il lui avait tenus, ou qu’il avait voulu lui tenir, tout à l’heure. Ce n’était pas que du désir, il y avait autre chose. Et il avait envie de laisser à cette autre chose, dont il se demandait bien le nom, le droit de s’exprimer elle aussi. Parce qu’il se laissait entièrement dominer par elle, bien plus facilement et avec moins de méfiance qu’avec la passion.
Il avait tellement eu peur qu’elle s’en aille, qu’elle le repousse, lui dise qu’il ne tournait pas rond, qu’il n’avait qu’à revenir dans un an ou deux quand il serait fixé, qu’il accueillit sa question avec plaisir. Elle voulait des explications, il essaierait tant bien que mal de lui en donner. Car il n’arrivait plus à lire clair en lui. Il savait plus ou moins ce qu’il voulait, il savait plus ou moins pourquoi il le faisait… Mais donner une suite logique à tout cela lui était impossible. Et mettre des mots dessus ne serait pas la plus simple des tâches non plus.


« Je te veux Rory. Mais je ne veux pas de ça… »

Il fit un geste vague en direction de l’endroit où ils étaient tout à l’heure avant de reprendre.

« Pas comme ça, pas maintenant. J’ai besoin de toi, Rory. Et je ne veux pas tout gâcher. J’ai besoin de sentir que tu m’aimes. »

C’était idiot. Il aurait dû être totalement gêné de lui avouer cela. Il aurait dû s’en vouloir et en rester là. Mais elle voulait la vérité, et il comptait bien lui livrer telle qu’elle. Elle semblait prête à tout entendre. Si elle ne l’était pas, tant pis. Au moins il aurait joué franc jeu. Raison pour laquelle il continua.

« Peut-être que.... Je.... Je t'aime.... Peut-être.... J’en sais rien… Mais si c’est le cas, je veux pas que ça se passe comme ça entre nous. »

Il la serra une fois de plus tout contre lui. Se laissant à peine le temps de respirer avant de reprendre. Tant qu’il était lancé, il se devait de continuer… Sinon, il ne finirait jamais, il ne se connaissait que trop bien.

« Tu m’as dit tout à l’heure que je n’éprouvais que du désir pour toi… J’ai besoin de te montrer que tu te trompes. Et les sentiments que j’ai ont besoin de s’exprimer. C’est tout. »

Il fronça les sourcils. À présent qu’il avait plus ou moins fini de parler il se trouvait ridicule. Il était aussi sensible qu’une petite fille, c’était à la fois totalement idiot et extrêmement déplacé. Il n’aurait même pas trouvé étrange qu’elle se mette à rire. Il avait des pulsions, parfois, un peu trop romantique à son goût. Où était donc passé le garçon fort et fier qu’il était normalement ? Il y avait toujours un moment, avec Rory, un moment unique, privilégié, où il finissait par disparaître… Mais à ce point, de cette façon… C’était bien trop. Seigneur, il devait avoir l’air totalement ridicule. S’il avait eu le cœur à en rire il était persuadé qu’il l’aurait fait.
Et le fait de penser qu'il avait en plus dit tout cela pour rien, parce qu'il n'arrivait pas à faire passer ses réels sentiments, parce qu'il n'arrivait pas à lui faire vraiment comprendre ce qu'il pensait, parce qu'il avait l'impression de n'en avoir dit que le dixième, n'arrangeait pas les choses. Mais il savait pertinemment qu'il aurait pu passer la nuit à parler sans arriver à dire ce qu'il voulait.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Jeu 8 Mai - 14:41

Les premières paroles du jeune homme...sa réponse en quelque sorte à la question de la jeune femme ne se fit pas attendre : « je te veux »…cela ressemblait aux paroles d’un enfant capricieux qui voulait un jouet…et le fait qu’il ne puisse pas choisir entre deux jouets de même prix dans un magasin résumait assez bien la situation… ! Il y avait elle d’un côté…Lena de l’autre…et Jess était l’enfant qui ne pouvait pas se décider entre les deux poupées… ! Il la voulait…pour elle il n’y avait aucun problème au contraire, elle ne demandait pas mieux…mais…il devait la choisir s’il la voulait… !

Mais elle n’avait pas eu le temps de s’exprimer qu’il continuait, étoffant son point de vue… il ne voulait pas de cette passion, il semblait au contraire vouloir prendre son temps…il lui disait comme il avait besoin d’elle et qu’il ne voulait pas gâcher ce qu’il y avait entre eux…et le cœur de la belle s’était remis à battre un peu plus fort… ! Elle voulait exactement la même chose, ni plus, ni moins. Elle voulait être avec lui. Elle avait besoin de sentir qu’il l’aime…et elle avait besoin de lui dire qu’elle l’aime….quit à le lui prouver s’il ne la croyait toujours pas…

Et c’est à cet instant qu’il prononça les mots qui la troublèrent le plus… « peut-être que je t’aime »… ! Ce n’était qu’un peut-être…mais c’était un énorme espoir en comparaison du « j’aime Lena » qu’il lui avait lancé un jour dans son appartement… ! Tout n’était donc plu perdu… ? Elle lui sourit, presque timidement, à la limite de la gêne… ! Elle repensa à ce qu’il lui avait dit à l’intérieur… il pourrait quitter Lena pour une femme qu’il aimait… aurait pu le faire pour elle ?...Elle n’oserait jamais l’espérer…au contraire…son grand cœur ne pouvait se résoudre à les voir se séparer par sa faute.

Il continua sa tirade de la plus adorable des manières qu’il soit. Il avait besoin de lui montrer que le désir n’était pas le seul ingrédient qui le menait vers elle…il y avait plus que cela…et il lui demandait de lui permettre de le lui montrer.

Rory acquiessa, à nouveau les yeux embués… ! L’orage semblait s’éloigner avec ses éclairs, le vent était tombé et désormais la pluie était plus douce, plus fine… ! Cependant ils étaient tous deux aussi mouillés que s’ils avaient sauté habillés dans une piscine. Elle mena une main à son visage pour essuyer le début de larme qui s’y profilait.


-Je comprends…pardonne moi…

Elle s’en voulait d’avoir essayé de lui faire comprendre sa passion alors que lui, de son côté aspirait à la tendresse et la redécouverte…il cherchait à comprendre s’il l’aimait…et elle avait…oserait-elle le dire…presque abusé de sa faiblesse. Elle se sentait honteuse, et pour cette raison elle baissa les yeux.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Jeu 8 Mai - 16:08

Quelque chose s’était passé aujourd’hui. Il le sentait. Une sorte de déclic. Cependant, il ne savait pas encore de quelle sorte. Tout ce qu’il pouvait en dire pour l’instant c’est qu’il voyait les choses différemment, il ressentait autre chose, quelque chose qui jusqu'à présent n’était pas là. Lui-même avait l’impression d’avoir changé. Et pour couronner le tout il envisageait à présent les choses plus sereinement. Certes, il y avait un choix à faire, un choix cornélien… Mais il trouverait ce qu’il se passait à force de réflexions, il prendrait enfin la décision qui s’imposait. Une décision qui serait à ce moment là d’une limpidité étonnante. Il le savait et il avait confiance. Pourtant, il aurait été bien incapable de dire combien de temps il lui faudrait. Car si la décision lui apparaîtrait claire un jour il sentait encore tout le chemin à parcourir. Un peu comme lorsque l’on rentre dans son salon après une fête et que l’on voit l’ampleur de ce qu’il y a à ranger et tout ce qu’il y a à nettoyer, on n’ose s’y mettre parce qu’il faudra beaucoup d’efforts et de temps, mais on sait que l’on finira bien par tout avoir remis en ordre. Son esprit était le salon d’après fête, la fête la plus grande et arrosée qu’il n’avait jamais vu.

Contrairement à ce qu’il avait pu penser elle ne riait pas. Elle prenait même ce qu’il disait, mot après mot, avec un sérieux qui le troubla. Elle l’écoutait, le croyait, et ne semblait pas le trouver aussi ridicule qu’il avait l’impression de l’être. À l’inverse, il avait la sensation que chaque mot résonnait en elle d’une manière nouvelle, que chaque pensée retrouvait en elle sa petite sœur.
S’il avait su cela, il lui aurait dit plutôt. Sauf que plutôt il ne le pensait pas. Pas autant du moins. Depuis qu’il l’avait revue il essayait tant bien que mal de se cacher derrière des barrières qu’elle avait été la première à dresser. D’abord, il s’était dissimulé derrière le commun : nous sommes amis. Mais cette barrière avait fini par céder, il s’était alors vite précipité derrière une autre, intitulée de l’amitié et de la passion. Cela ne l’empêchait pas d’avoir toujours été honnête avec elle, car si elle ne voyait pas qu’il se dérobait il n’en savait rien non plus. À présent, il pensait qu’il ne se cachait plus, il l’espérait du moins.

Ceci étant dit, il n’en revenait toujours pas d’avoir réussi à dire tout ça. Il aurait aimé en dire plus, il aurait certainement pu lui parler toute la nuit. Mais il en était déjà arrivé là, et c’était un grand pas en avant. Il était allé jusqu’à lui avouer clairement qu’il l’aimait peut-être, chose qu’il n’avait essayé de lui faire comprendre jusqu’à maintenant que de manière détournée. Et la réaction qu’elle avait eu… La plus adorable des réactions face à ce genre de déclaration. Elle avait eu l’air heureuse, ce qui, il faut l’avouer, procura beaucoup de bonheur au jeune homme. Mais ce ne fut pas le détail qui le marqua le plus. Elle était gênée, tout comme lui. Ils faisaient peut-être un drôle de couple, tous les deux… Mais elle n’aurait pas pu, pour lui, réagir de plus belle façon. Sa gêne répondait à la sienne, et quelque part c’était plutôt plaisant.

Par la suite, en revanche, il fut beaucoup plus troublé. Il aurait juré qu’elle pleurait… Mais ils étaient tellement gorgés d’eau jusqu’à la moelle qu’il était difficile d’en être certain. Ce qu’il prenait pour une larme n’était peut-être, à bien y réfléchir, qu’une goutte de plus de pluie.
Puis elle baissa les yeux, signe qu’effectivement quelque chose ne tournait pas rond. Délicatement il passa sa main sous son menton pour l’obliger à relever la tête et, de ce fait, à le regarder en face.
Les rôles s’étaient inversés à la vitesse de la lumière, à tel point qu’il avait du mal à comprendre pourquoi. Mais là n’était pas le plus important. Le plus important était qu’elle s’excusait et qu’il ne savait pas pourquoi. S’il ne savait pas pourquoi, c’est donc qu’elle n’avait pas à s’excuser.


« Tu n’as pas à t’excuser. »

Il profita de l’occasion pour se noyer, une fois de plus, dans les yeux bleus de sa compagne. Son cœur résonnait avec une force incroyable dans sa tête, lui laissant à peine entendre ses propres pensées. Une seule parvenait à sortir du lot, peut-être parce qu’il s’agissait plus d’une sensation que d’une réelle pensée : il était mieux ici que nulle part ailleurs.

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Jeu 8 Mai - 16:31

Il avait relevé son visage afin de retrouver ses yeux. Rory espérait qu'il n'y verrait pas les larmes qu'elle tentait de dissimuler grâce à la plus fine des pluies… Un frisson la parcouru alors...un frisson de froid cette fois-ci. Elle n'avait pas remarqué jusque-là à que point la pluie qui les avait inondé jusqu’aux os était glaciale. Elle détacha sa main du torse de son ami pour les passer sur ses propres bras et les frictionner énergiquement… cela ne changerait rien mais ce serait déjà ça.

Elle le regarda d’un air gêné…en effet elle ne voulait pas interrompre ce moment de vérité et de tendresse, cependant elle était littéralement glacée et ni ses vêtements détrempés, ni la veste du jeune homme ne pourraient la réchauffer suffisamment. Très vite ses lèvres allaient tourner au bleu et elle commencerait à claquer des dents.


-J’ai froid…

Vérité absolue. Son chemisier était désormais totalement transparent...ses cheveux ruisselaient et sa jupe qui autrefois voletait dans le vent était tant imbibée qu'elle collait aux jambes de la belle. Elle espérait cependant que ce peu de mots ne romprait pas la magie du moment, mais qu’elle pourrait tout de même lui faire comprendre ses raisons à la phrase qui allait suivre.

-Je vais rentrer maintenant…

Elle le devait vraiment sinon elle allait cette fois attraper la mort. Oh elle ne voulait pas se séparer de lui de cette façon, non, mais elle le devait…il ne pouvait pas la raccompagner, il devait retrouver Lena…Et surtout il devait se changer car le jeune homme lui aussi était bien humide. Son torse avait subi le plus de dommages puisqu'il était sorti sans chemise et à présent qu'il l'avait remise, cette dernière était imbibée de toute l'eau qui se trouvait avant sur sa peau. Son blouson...il ne l'avait plus, il l'avait - à l'exemple d'un gentleman - offert à son amie...et son pantalon quant à lui semblait tout aussi imbibé que la jupe de la belle.

Il ne pourrait donc pas la raccompagner, il devait penser à se sécher...et elle ne pouvait l’accompagner, elle devait retrouver son chez-elle.

Elle se hissa donc sur la pointe des pieds afin d'atteindre sa joue et y déposa un chaste baiser.



_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Jeu 8 Mai - 17:38

Ses yeux semblaient emplis d’autant d’eau que le reste de son corps. Et il aurait aimé avoir, à ce sujet, des explications. Il ne supportait pas de la voir ainsi, il aurait tant aimé qu’elle parle, qu’elle dise quelque chose.
Mais bien vite autre chose attira son attention : elle avait froid, ce que, par ailleurs, elle confirma bientôt. Elle tremblotait, elle virait dangereusement au pâle, ses lèvres ne tarderaient pas à bleuir… Et la dernière des choses qu’il souhaitait c’était bien qu’elle meure congelée.
Il secoua légèrement la tête en souriant, ce qui eut pour effet de faire tomber de fines gouttelettes de ses cheveux trempés. Il pouvait être bien bête parfois. Comment avait-il pu oublier qu’ils étaient mouillés ? Il aurait dû la renvoyer chez elle bien avant qu’elle grelotte de la sorte. Ce n’était pas à proprement parler ce que l’on pourrait appeler un comportement bienveillant à l’égard de sa compagne, il l’avait négligée sur ce coup là. Ce n’était pas très réfléchi non plus. Par quel miracle avaient-ils pu passer si longtemps dehors par le temps qu’il faisait ? Quand ils s’y mettaient ils pouvaient être deux beaux idiots. Mais il aimait cela, cette inconscience qui le prenait parfois en sa compagnie. Cependant, l’insouciance avait assez durée pour ce soir. Elle ne tarderait pas à tourner à l’imprudence pure et simple s’ils ne se séchaient pas au plus vite. Au plus vite, cela voulait dire rentrer chacun tranquillement de son côté. S’ils ne voulaient pas attraper une pneumonie il fallait bien s’y décider.
Seulement, il avait toujours autant de scrupules à la laisser repartir toute seule chez elle, encore plus vu l’état dans lequel elle était. Elle était trempée, il n’était même pas sûr qu’elle ne se transforme pas en un glaçon vivant avant d’être arrivée à sa porte. Et elle était surtout bien trop séduisante pour se promener tranquillement seule, de nuit, en plein milieu de la banlieue. Car cela n’avait beau pas être le quartier le plus chaud de New York il ne fallait pas oublier une chose : cette ville avait le taux le plus élevé de crimes de tous les États-Unis, certainement d’une grande partie du monde aussi. Alors même l’endroit le moins dangereux était dangereux quand même
Lui était costaud, il pourrait bien survivre quelques minutes de plus, le temps de la raccompagner devant sa porte, avant d’aspirer à se réchauffer à son tour.
Ceci étant dit, il n’allait pas l’y forcer non plus, elle était grande après tout. Et il n’était pas son garde du corps, du moins elle ne le payait pas pour qu’il le soit. La décision était donc entre ses délicates et fines mains.


« Tu ne veux toujours pas que je te raccompagne ? »

La jeune femme tremblait de plus belle, et le jeune homme ne s’en voulait que plus. De son côté s’il n’avait pas chaud il n’était pas à l’article de la mort non plus. C’était bien connu, les hommes sont en général moins frileux que les femmes. Il n’échappait pas à la règle. S’il avait froid il n’en était pas encore à grelotter, ni même à changer de couleur.
Il la serra un peu plus contre lui alors qu’elle venait déposer un tendre baiser sur sa joue. Puis il s’appliqua à fermer doucement les boutons de sa chemise d’une main, alors que son autre bras la tenait encore contre lui. Si elle croyait qu’elle allait s’en sortir comme ça.



HJ : Ça va pas mieux ?

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Jeu 8 Mai - 17:55

hj: ça se resent tant que ça?...désolée...
____

Elle en était plus que certaine en effet et ne tarda pas à le lui dire. Elle ne savait que trop bien ce qui se passerait si elle lui permettait de le raccompagner… ! Non elle ne voulait plus se battre ce soir, elle voulait seulement…rentrer…enfiler une tenue négligée, sortir un bocal de glace du congélateur et regarder un bon vieux classique en Dvd… ! Lequel ? Elle avait encore une hésitation mais au pire des cas elle appellerait Lorelai qui saurait la conseiller à merveille.

Il la serra un peu plus contre lui ce qui la gêna…elle était tremblante, elle n’avait pas envie de lui donner froid…c’est pour cela qu’elle se défit de lui, prétextant qu’il ferait bien mieux de boutonner sa chemise correctement. En effet, il y avait un léger décalage si bien que le premier et le dernier bouton n’avaient pu trouver leurs bonnes boutonnières.

La pluie avait cessé à présent, mais la nuit était arrivée définitivement. Elle ne l’avait réalisé qu’à l’instant. Elle allait donc rentrer de nuit ? Tant mieux, elle allait passer inaperçue entourée de toute cette noirceur…elle avait eu peur d’effrayer ça et là des personnes compte tenu de son état physique…mais la nuit s’était chargée de balayer ses craintes.

A présent face à sa perfection masculine, elle lui sourrit, frottant toujours énergiquement ses bras.


-Aller…r…rentre ch…chez toi !!! Lena vvvvv…elle va s’inquiéter…

Mon dieu elle n’arrivait même plus à parler. C’était d’un tel comique qu’elle ne put s’empêcher de rire. Non pas de ce qu’elle venait de dire, mais de la façon dont elle venait de le faire. Puis elle sautilla un peu sur place. Elle allait la sensation qu’elle allait finir par geler si elle ne faisait pas quelque chose.

-Jjje vais y aller…o…ok ?

Elle lui fit un petit signe de la main puis lui tourna le dos avant de s’éloigner de quelques pas.

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Jess Mariano le Jeu 8 Mai - 18:17

HJ : Je sens que tu ne joues pas comme d’habitude, c’est tout
Ne t’excuse pas… Mais ne m’oublie pas si tu veux parler, de ça ou de rien…


Il l’écouta sans un mot, acquiesçant juste ça et là. Après tout, elle avait peut-être raison. Ce qui ne l’empêchait pas d’avoir le désagréable sentiment qu’elle cherchait à se débarrasser de lui. Sentiment qui ne diminua pas lorsqu’elle s’éloigna de lui.
Il devait certainement se faire des idées, mais soudainement ses réactions lui semblaient étranges.
Cependant, il préféra ne pas s’attarder là-dessus. Il était fatigué, peut-être bien un peu sur les nerfs aussi. Il avait envie de lâcher prise, c’est tout.
Sans dire un mot il entreprit de défaire sa chemise pour la reboutonner correctement. Il l’aurait bien laissée en l’état, pour ce qu’il en avait à faire. Mais il aurait bien du mal à expliquer à Lena pourquoi en plus d’être trempé il avait visiblement enlevé sa chemise. Si, de plus, elle apprenait avec qui il se trouvait aujourd’hui, ce qui ne serait pas difficile, il lui suffisait de demander, elle aurait de quoi se faire des idées. Elle n’aurait d’ailleurs peut-être pas eu tort. Mais elle s’imaginerait le pire, obligatoirement, alors qu’eux avaient faits leur possible pour l’éviter. D’un autre côté ça n’aurait été qu’un juste retour des choses.
Quoi qu’il en soit, s’il pouvait éviter de faire souffrir Lena par des comportements idiots et s’il pouvait éviter une nouvelle confrontation ce soir il était prêt à tout, même à remettre sa chemise normalement.
Il lui sourit vaguement, mais ne répliqua pas. Lena ne s’inquièterait que du moment où elle verrait l’état dans lequel il était. Elle se demanderait alors ce qu’il avait pu bien faire encore, s’il n’allait pas attraper la mort, et il aurait soudainement droit à toutes les attentions du monde, comme s’il était mourant. Mais avant elle ne s’inquiéterait pas, sachant très bien que si l’on savait quand il partait on n’était jamais sûr de l’heure de son retour.

Elle s’éloignait déjà, sans presque lui dire au revoir. Et lui resta une fois de plus comme un idiot à la regarder s’éloigner. Non, vraiment, elle avait une attitude étrange. S’il n’était pas si las il l’aurait certainement rattrapé, pour la saluer si elle n’était pas capable de le faire. Mais il en avait définitivement marre de courir après elle, il l’avait déjà fait deux fois au moins ce soir. Et bien que l’adage dise jamais deux sans trois lui n’était pas prêt à recommencer.
Alors il ne fit que lui parler tant qu’elle était encore à portée de voix.


« Appelle moi quand tu seras chez toi… »

Phrase qu’il compléta rapidement, ne voulant certainement pas avoir l’air de s’inquiéter pour elle. Ce qui, par ailleurs, était pourtant le cas.

« Ma veste… J’y tiens, j’aimerai être sûr qu’il ne lui soit rien arrivé. »


HJ2 : Oh, et au fait, ne t’obliges pas à jouer si t’en a pas envie

_________________
Ernest only has lovely things to say about you...


Spoiler:
avatar
Jess Mariano
Admin
Admin

Messages : 447
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://newbeginning-series.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Rory Gilmore le Jeu 8 Mai - 18:54

Elle se retourna tout en marchant, riant de bon cœur à sa remarque. Naturellement il s’inquiétait pour elle, mais il ne le dirait jamais, du moins pas s’il pouvait faire appel à l’humour avant. Lui lançant un dernier signe de la main, elle lui lança :

-Je le défendrai au péril de ma vie Jess, ne t’en fais pas

Elle nia ensuite de la tête, amusée. Marchant toujours à reculons, elle resserra le blouson de Jess autour de ses épaules, cachant son visage dans le col et en profita pour en prendre une bonne et longue inspiration. Son odeur embaumait le tissus, elle ferma rapidement les yeux le temps d’en profiter avant de redresser sa tête et de lui sourire une dernière fois.

-Et toi, rentre bien, je tiens à t’avoir au téléphone pour te raconter les folles péripéties que ton blouson et moi auront eu sur le chemin du retour

Puis elle se retourna pour cette fois-ci disparaitre à travers les ombres de la nuit.


___
HJ: fin

_________________
avatar
Rory Gilmore
Modérateur
Modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 15/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://instagram.com/esm_hay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't you want me? [PV] [terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum